Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La gauche socialiste et écologiste française adopte le langage de George W. Bush

    Le premier des problèmes, le moins grave pourrait-on dire, est lié au décalage entre les raisons pour lesquelles Hollande a été élu président en 2012, et son positionnement politique actuel. Hollande n’a-t-il pas gagné contre Sarkozy notamment parce que ce dernier, avec la Loppsi, Hadopi, l’admiration pour W. Bush ou les bavures policières, semblait être une menace pour la démocratie ? Comment, aujourd’hui, Hollande peut-il, rétrospectivement, nous expliquer que lui protège les valeurs françaises là où son prédécesseur les bafouait ? Qui a adopté la Loi de Programmation Militaire liberticide ? La Loi Renseignement ? Qui a maintenu les extensions au secret défense créées sous Sarkozy ? Qui lance la France dans des expéditions militaires punitives ? Autrement dit, Hollande ne rend-il pas hommage à ceux dont il disait se défier ?

    lire dans contrepoints

  • Corse

    Ajaccio. Il n y a eu aucune mosquée officielle vandalisée...

    triana_ajaccio_mosquée28/12/2015 – 7 h 30 Ajaccio (Breizh-info.com) –  Depuis vendredi, la ville d’Ajaccio est au centre de l’actualité. Après la violente agressionsubie par des pompiers (tombés jeudi soir dans un guet-apens dans le quartier « sensible » des jardins de l’Empereur), des centaines de manifestants ont manifesté plusieurs jours de suite dans le quartier,« contre la racaille », aux cris notamment de « on est chez nous ». De quoi émouvoir les médias bien pensants. Breizh-info a enquêté.

    Le premier soir des échauffourées,  en réaction à l’agression des soldats du feu, la presse et les principaux responsables politiques ont parlé à l’unisson d’une mosquée « saccagée », chacun y allant de sa dénonciation des incidents, de sa « vive émotion » et de son appel « aux valeurs républicaines ».

    Pourtant, il semblerait que la fameuse mosquée dont toute la presse subventionnée parle — et qui est recensée comme telle par plusieurs annuaires musulmans –  ne soit en réalité qu’un simple local associatif aménagé en partie en salle de prière. Une sorte de mosquée clandestine que les événements de Noël auront mise en lumière. Pas d’imam officiel ni reconnu par le CFCM (conseil français du culte musulman) donc. Pas d’interlocuteur religieux avec les autorités.

    En effet, le local, situé rue du Colonel Colonna d’Ornano, est géré par« l’Association marocaine culturelle et sportive des musulmans de Corse ». Cette dernière, déclarée en 2002, a pour objet principal de« promouvoir, soutenir et favoriser l’intégration des jeunes immigrés issus de l’immigration ; insertion sociale, prévention et lutte contre la délinquance des jeunes et l’exclusion. » Rien n’indique au Journal officielqu’une modification des statuts permettant de transformer celle-ci en association cultuelle ait été faite.

    Selon les autorités, l’association n’a pas déclaré la présence d’un lieu de culte à l’intérieur de ses locaux...

    Suite et source : breizh-

  • Il se fait voler, il est condamné

    Le 31 juillet, un homme et une femme s'introduisent dans un champ, volent une batterie ainsi qu'un panneau solaire. L'agriculteur les repère et un échange musclé débute. Dans leur fuite, les voleurs arrachent un câble d'irrigation. Alors l'agriculteur monte dans un tractopelle, pousse le fourgon du couple dans un ruisseau et le réduit à l'état d'épave.

    Les voleurs décident de porter plainte. L'agriculteur a été condamné à verser à la femme 1500 euros pour préjudice matériel car elle était propriétaire du fourgon, 500 euros pour préjudice moral et 400 euros pour sa «perte de chance à caractère professionnel». Sic.

    En contrepartie, le couple a été condamné à verser solidairement 449,39 euros à l'agriculteur pour le préjudice matériel.

    C'est de l'encouragement au vol.

    Michel Janva

  • Les Français ne sont pas racistes. Ils sont à bout.Au secours ! La France se noie !François Hollande, bientôt déchu ?

    Les deux raisons de l’échec du Front national…
    Seule formation à avoir des idées clairement définies, elle n’a ni courants ni alliés et sa progression au second tour est donc limitée.
    Homme politique
    Ancien député UMP, Président du Rassemblement pour la France, Président de La Droite Libre
    Les Français ne sont pas racistes. Ils sont à bout.Au secours ! La France se noie !François Hollande, bientôt déchu ?
     
     

    L’échec du Front national à remporter une seule région a deux causes qui soulignent l’opacité de la vie politique française. La première, c’est l’addition disparate et souvent contradictoire de ceux qui se sont ligués contre lui. Au sein même des « Républicains » alliés aux centristes, il y a des gaullistes souverainistes plus proches du Front national que des positions actuelles de Juppé ou de NKM. Les têtes de liste de l’UDI en ont fait les frais avec des résultats maigrichons.

    En revanche, pour faire élire un Président de Région LR aux idées plus affirmées, il est probable que des électeurs FN du premier tour se soient reportés logiquement sur lui pour battre la gauche au second. Qu’il y ait une porosité entre la droite des « Républicains » et le FN est logique puisque le patriotisme et le souci de la sécurité sont présents de part et d’autre.

    Ce qui défie l’entendement, c’est la collusion habilement provoquée par le pouvoir entre majorité socialiste et opposition que tout sépare. La victoire de Bertrand et d’Estrosi n’a aucune légitimité. Elle est fondée sur le retrait d’une liste qui a privé arbitrairement ses électeurs de représentation. Leur majorité n’a été acquise que grâce aux votes de gens qui ne partagent en rien leurs convictions, si tant est qu’ils en aient. Par ailleurs, l’« Etablissement » a fonctionné en mobilisant sur des motivations confuses l’opinion contre des dangers nébuleux.

    Pour le Medef, il en allait des échanges et des investissements, comme si les régions avaient le pouvoir de fermer les frontières. Pour une partie de l’Eglise et pour certains milieux chrétiens, le FN était réduit à un discours de haine. On ne peut qu’être surpris d’entendre ces mises en garde infondées, comparées à la modération des propos à l’encontre de la violence islamiste envers les Chrétiens au Moyen-Orient ou en France. On ne peut qu’être scandalisé quand ces déclarations apportent un soutien de fait à une gauche laïciste qui s’attaque en permanence aux valeurs chrétiennes, à la vie et à la famille en particulier. La presse, si peu soucieuse dans notre pays de liberté d’expression, et le show-biz, empressé de parler de république pour éviter d’évoquer la France, se sont joints au tir de barrage. La peur et le conformisme se sont mêlés en un vote réflexe.

    La seconde raison complémentaire de l’échec du Front réside dans son isolement. Comme c’est la seule formation à avoir des idées clairement définies, qu’on les aime ou non, elle n’a ni courants ni alliés et sa progression au second tour est donc limitée. Le PS et les « Républicains » sont des auberges espagnoles. On a le choix chez les premiers entre Macron et Marx : le grand écart. Chez les seconds, entre Sarkozy et Juppé, sans compter tous les autres. Les socialistes ont, en plus, quelques roues de secours : les pastèques qui ont recyclé des gauchistes en écolos, les dinosaures communistes, et Mélenchon, autrement dit Marat ressuscité. Personne ne s’interroge sur le degré de haine qui les anime ni sur leurs liens véritables avec la République ou la démocratie.

    On en arrive donc à ce paradoxe qu’une élection proportionnelle destinée à permettre une représentation des idées favorise les plus confuses au détriment des plus claires.

     
     
  • Une claque pour le système

    Elections régionales : une claque pour le système

    Rédigé le Lundi 14 Décembre 2015 à 08:20 | 0 commentaire(s)

     

    Malgré les palabres des momies politiques à la télévision et le triomphalisme déplacé du gouvernement à la tête d'une France en faillite, le deuxième tour des élections régionales est une claque pour le système qui ne survit plus qu'à coups de combines et de rustines.


    En effet, l'engagement total de tout ce que leur république compte de parasites influents (politiciens, journalistes, associations, personnels marxistes de l'éducation nationale, etc.), n'a pas suffi à intéresser le peuple à ce scrutin : plus de 4 électeurs sur 10 n'ont pas pris la peine de se déplacer malgré une semaine d'hystérie collective des corporations sus-citées.

     

    Pire, les électeurs qui sont allés voter permettent au Front National d'augmenter largement le nombre de ses élus régionaux par rapport à 2010, ce qui est un bon révélateur de la totale déconnexion entre le pays réel du peuple de France et le pays légal d'un Valls partisan et autoritaire.

     

    Le système est en réalité fortement bousculé, ce soir, par le peule français.

     

    Néanmoins, il ne s'agit que d'élections, et le combat pour la survie de ce que nous sommes et de notre art de vivre continue, par l'engagement au quotidien dans les équipes nationalistes dans vos communes. Alors lâchez les commentateurs commandités des plateaux de télévision, et rejoignez les poches de résistance nationaliste de vos communes, de vos départements, de vos régions, rejoignez le Parti de la France !

    communiqué de presse du PdF Calvados

  • Elections 2015 regionales

     Cette droite qui se glorifie d avoir gagné les elections  mais sans honneur si la gauche n'avait pas donné ses voix ces regions ne seraient pas gagnées par cette droite .

     Il n'y a pas raison de pavoiser maintenant qu'ont- ils promis à la gauche pauvre Français vous n'avez toujours rien compris car c'est vous qui paierez toujours

  • A mediter sur cette democratie rien ne change

    10 Décembre 2015, 06:18am

    Depuis les résultats du 1er tour des élections régionales, nous sommes soumis à un véritable bombardement médiatique qui ne tient en rien de l’INFORMATION… mais tout de la propagande la plus haineuse… la plus mensongère… la plus insultante pour les électeurs.

    A priori pourtant, il semble que les résultats d’un vote démocratique sans violence sont à prendre en compte tels qu’ils sont. Quel que soit le vainqueur, le résultat reste démocratique et les conséquences politiques qui en découlent sont, elles aussi, démocratiques… et doivent donner lieu… sans aucune entrave… à la mise en place et au pouvoir (au prorata de ses scores), du parti qui a remporté ces suffrages. Personne ne peut contester ces chiffres autrement que par un dépôt de plainte… pour irrégularité, dans l’enceinte même où aurait eu lieu… la triche… la magouille… ou le bourrage d’urnes (spécialité communiste durant des décennies dans ses fiefs de la “ceinture rouge” que lui avaient concédée les gaullistes à la Libération).

    Toutes ces accusations, tous ces délires, ne sont donc que des mensonges éhontés qui disqualifient à jamais ceux qui en font leurs principaux slogans électoraux… éructant ces idioties avec des mines graves ou des airs de matamores guillotineurs… Il ne leur manque plus que les chapeaux à plumes… de leurs prédécesseurs révolutionnaires de 1789… tuant et massacrant au nom des soi-disant valeurs de la République, imposées dans une mer de sang.

    Malheureusement, tout cela est faux. J’ai eu l’honneur d’être un des 35 députés “Front national – Rassemblement national” élus à l’Assemblée nationale, voici quelques années. Notre arrivée, saluée par tout le petit personnel, aurait pu sonner définitivement le glas de la gauche et de l’extrême gauche… Mais… dès le premier jour, les Chirac… Giscard… Pasqua et compagnie… intimèrent à leurs troupes… l’interdiction de voter nos propositions de loi… d’applaudir nos discours… et de faire en sorte que nos votes ne servent à rien. Nos propositions concernaient pourtant… déjà… le contrôle des frontières… la suppression de la double nationalité… l’apprentissage à 14 ans… et le salaire familial pour les mères françaises désirant en priorité élever leurs enfants.

    Par la suite, élu Conseiller régional d’Île-de-France, j’ai vu et entendu, dans cette autre assemblée, les élucubrations budgétaires et antinationales des khmers verts… dont les exécutifs… droite molle ou socialistes… faisaient tout… de concessions en concessions délirantes… pour ne pas avoir à accepter les voix du Front national.

    Bien sûr, pour tous “ces démocrates pur beurre”, le Front national, surfe (sic) sur les malheurs de la Nation… comme s’il en était responsable en quoi que ce soit.

    Pendant des décennies, les votes de millions de citoyens français honorables et patriotes, ont été décomptés… et jetés dans les poubelles de la soi-disant République « une et indivisible ».

    Faut-il rappeler aussi à ces messieurs, les tripatouilleurs et falsificateurs… que si… la semaine prochaine… le FN conquiert une ou plusieurs régions… cela sera le fait de la loi truquée… mise en place par les socialistes pour donner le maximum de sièges dans les régions… à la liste arrivant en tête. Cela n’était mis en place que pour empêcher le FN d’en obtenir une seule !

    J’ai écrit, il y a peu de temps, il m’arrive d’être trivial… qu’à force de « jongler avec des seaux de “merde” ces messieurs en prendraient prochainement quelques uns sur la gueule ».

    Je pense que dimanche prochain, il y aura du monde dans les douches de certains partis politiques.

    Faut-il, pour en finir avec ces truqueurs…ces voyous de la politicaillerie… élus à vie, qui se goinfrent dans les palais nationaux… que si rien n’a changé en France depuis la Libération, c’est parce que ces donneurs de leçons ont tout mis en œuvre pour que le procès du communisme (qui a trahi de 1938 à 1941… en Indochine… et en Algérie) n’ait jamais lieu.

    Face à ces malfrats… face à la déchristianisation de notre patrie… face à l’émigration-invasion… que Dieu nous aide… et que Vive la France !

    Il est temps d’entrer en résistance !

    Roger HOLEINDRE

    Membre du Bureau Politique du Parti de la France

    Président du Cercle National des Combattants

  • Expulser une Française (Faites de la place)

    e

    Calais : Nadine Guerlach est expulsée de son domicile par la mairie !

    4 Décembre 2015, 06:14am

    Publié par Thomas Joly

    https://youtu.be/sluv0CJ4ry4

    Tout le monde se souvient de la vidéo poignante de Nadine Guerlach expliquant en larmes son sort de Calaisienne harcelée par des hordes d’immigrés illégaux sans recevoir aucun secours de la police ou de la mairie.

    Etape suivante : Nadine Guerlach est maintenant expulsée de son domicile pour faire place à des bureaux de l’Office français de l’immigration et de l’intégration !

    Nadine a reçu cette semaine l’avis d’expulsion de son domicile situé Chemin des Dunes, à quelques mètres de la « New Jungle », le camp de migrants. La mairie, propriétaire des lieux, écrit « la municipalité souhaite procéder à la récupération du logement sis 99, route de Gravelines, que vous occupez par convention » et ajoute sans pitié « conformément à l’article 1er de ladite convention, le locataire s’engage à libérer les lieux à toute époque »

    Nadine Guerlach louait ce logement depuis plusieurs dizaines d’années. Il semble qu’elle soit devenue, pour la municipalité, un symbole embarrassant dont il faut se débarrasser.

    Sur les réseaux sociaux, la famille et les sympathisants se mobilisent pour soutenir Nadine. « Cela fait plus de 40 ans que j’habite dans cette maison. J’y ai tous mes souvenirs. Les cendres de mon mari se trouvent dans le garage, juste là. Je ne veux pas quitter cette maison, je ne partirai pas », dit-elle.

    De nombreux Calaisiens en colère ont déjà promis qu’ils s’opposeraient physiquement à cette expulsion.

    La mairie de Calais, à l’image du gouvernement français, pratique la préférence étrangère. Cela doit cesser !

    Source : http://www.medias-presse.info

  • Petit rappel de l'histoire véritable

    Après certains  propos des élus politiques de gauche rétablissons la vérité

    Le 03/09/1939 la France déclare la guerre à l'Allemagne après l' invasion de la Pologne ( pouvoir SOCIALISTE)

    Guerre d'Indochine  (pouvoir socialiste)

    Guerre d'Algérie     ( pouvoir socialiste)

    Guerre du Kosovo    ( pouvoir socialiste)

    Afghanistan      Présence militaire Française

    Irak

    Syrie

    Tchad

    Mali

    Alors  à présent  en période électorale GAUCHE comme DROITE accusent les nationaux d'être à l'origine de ces situations comment peut-on qualifier cette attitude

    Devoir de mémoire PIERRE LAVAL HOMME DE GAUCHE fusillé en 1945 pour collaboration et trahison

    Relisez l'original de votre livre d'histoire.

    Et maintenant immigration intensive