Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cartons rouges pour Taubira

    Sortez les cartons rouges pour Taubira !

     

    Faite tourner cette initiative de Guillaume de Thieulloy, secrétaire général du collectif Famille Mariage :

     

    "Chers amis,

    Après le succès de la gigantesque manifestation populaire de dimanche, sans doute l'une des plus importantes de l'histoire de France, le Collectif Famille Mariage condamne les violences scandaleuses d'un gouvernement aux abois et lance une nouvelle action contre le projet de loi Taubira.

    Désormais, la parole est aux sénateurs et, au sénat, le vote sera extrêmement serré : la gauche n’y dispose que de 6 voix de majorité et nous avons recensé une dizaine de sénateurs de droite susceptibles de voter le texte et une dizaine de sénateurs de gauche susceptibles de voter contre. Tout est donc possible. A l’heure actuelle, personne ne peut dire quel sera le sort de ce projet de loi au sénat.

    Tout dépendra donc de notre mobilisation!

    D’ores et déjà, les maires pour l’enfance, électeurs des sénateurs, ont fait savoir leur opposition à ce texte. Ils représentent presque la moitié des communes de France. C’est-à-dire une force électorale considérable. Mais nous aussi, citoyens français, devons absolument dire massivement aux sénateurs notre NON au projet Taubira.

    Le Collectif Famille Mariage lance donc une grosse opération pour envoyer UN MILLION de CARTONS ROUGES POUR TAUBIRA aux sénateurs.

    Ces CARTONS ROUGES seront envoyés à la fois sous forme électronique et sous forme “papier”, pour en multiplier l’impact politique.

    Il est impératif que les sénateurs sachent que leur vote déterminera le nôtre aux prochaines municipales. Ce qui aura un double effet: d’abord, la plupart des sénateurs sont également maires et seront donc sensibles à notre mobilisation; et, ensuite, les conseillers municipaux élisent les sénateurs et notre vote aux municipales aura donc des conséquences profondes sur les sénatoriales.

    Les sénateurs seront d’autant plus sensibles à cette action qu’ils sont très rarement sollicités par des actions de masse de la part des citoyens. A nous de faire gagner le mariage, la famille et les enfants au sénat!

    Alors signez vite votre CARTON ROUGE et nous l’enverrons de votre part à tous vos sénateurs, par courriel et par courrier.

    Sincèrement"

    Lahire

  • Le changement c'est maintenant

    Nous sommes attérés par l'immobilisme des Français contre la politique destructive du gouvernement socialiste de François Hollande.

    Voilà bientôt 1 an que François Hollande est à la direction du pays la seule priorité du gouvernement a été le droit au mariage homo et bientôt l'adoption des enfants.Etait-ce la priorité des Français?Non!

    Nos concitoyens attendaient autre chose:

    Baisse du chômage

    Maintient du pouvoir d'achat

    Hausse des salaires (même modérées)

    Qu'ont-ils obtenus: Baisse des salaires

                                Baisse des retraites

                                Délocalisation de certaines entreprises

    Que font les syndicats? ILS RESTENT MUETS.

    Qu'a fait Jean Marc Ayrault lors de la séance à l'assemblée nationale ? il a fait appel aux associations pour créer des emplois. Croyez-vous relever les finances de la France avec ces emplois? et bien NON

    ce sont des emplois improductifs mais il est vrai que cela dure depuis plus de 30 ans .

    A quand le sursaut de votre part Français!

     

     

                        

  • Communiqué du parti de le France

    Valls démission

    Le pouvoir socialiste vient une fois de plus de montrer son vrai visage, celui du sectarisme et de la violence politique. Refuser d’autorité l’accès des Champs-Elysées aux familles françaises qui souhaitaient manifester contre le projet de loi Taubira alors qu’ils sont ouverts à toutes occasions à n’importe quel sportif médaillé était déjà en soi une décision inique, scandaleuse et totalitaire.

    Mais, non content d’avoir interdit les Champs-Elysées au peuple français à l’occasion d’une immense manifestation populaire qui a rassemblé aujourd’hui plus d’un million de personnes, le ministre de l’Intérieur a redoublé de zèle avec l’agression délibérée par les forces de l’ordre de familles totalement pacifiques qui se trouvaient aux abords de l’Arc de triomphe.

    Il est plus facile à M. Valls de s’en prendre à de paisibles mères de famille avec leurs poussettes et leurs enfants que d’assurer la sécurité des citoyens dans les 3000 zones de non droit livrées aux bandes ethniques et aux trafiquants.

    A la violence politique antifamiliale de la loi Taubira s’ajoute aujourd’hui une violence policière socialiste délibérée et totalement injustifiée contre des familles qui manifestaient dans le calme.

    Le Parti de la France s’insurge contre la violence politique socialiste et contre les violences policières ordonnées par le ministre de l’Intérieur et réclame la démission de M. Valls de ses fonctions gouvernementales.

  • iMerci aux soixante-huitards !

     

     

    mai-68_125.jpgLes soixante-huitards ont grandi dans un cocon protecteur. Nés après 1945, ils n’ont pas connu la guerre, sinon au cinéma, à la différence de leurs parents, de leurs grands-parents et de leurs arrière-grands-parents. L’empire et l’Algérie ont été abandonnés et la génération 1968 se trouvait de toute façon trop jeune pour les guerres coloniales.

     

    Les soixante-huitards ont vécu dans un monde de croissance et de plein emploi.
    Dans les années 1960 les services publics fonctionnent très bien, le budget s’équilibre et l’Education nationale continue de promouvoir l’ascenseur social. Une famille nombreuse peut encore vivre sur un seul salaire. Les trains arrivent à l’heure et personne ne voyage sans billet. Les villes et les villages restent à taille humaine : il y a encore des commerces et des artisans et les jeunes ne couvrent pas les murs de graffitis. On peut sortir le soir sans craindre les bandes ou les cambrioleurs. La police poursuit les délinquants et lajustice les sanctionne. Les campagnes sont peuplées. On a le droit de garer sa voiture où l’on veut, on a le droit de fumer, de rouler sans ceinture de sécurité et on n’a pas à trier ses ordures. On respecte la France comme puissance économique, militaire et diplomatique et l’Allemagne, convalescente et divisée, ne la ramène pas. Et l’URSS fait contrepoids à l’Amérique.

     

    Lire la suite sur Polémia

  • COMMUNIQUE DE PRESSE DU PARTI DE LA FRANCE

     


    Affaire Cahuzac : jusqu'où va descendre le gouvernement socialiste ?

     

    Déjà miné par des couacs de communication incessants, un amateurisme consternant de ses membres et une - ô combien méritée - impopularité historique, le gouvernement d'Ayrault et du président François Hollande voit son ministre du budget, Jérôme Cahuzac , dans l'obligation de démissionner suite à l'ouverture d'une information judiciaire à son encontre par le parquet de Paris pour blanchiment de fraude fiscale.

    Paradoxalement, celui qui était chargé de mettre en place la persécution fiscale des Français pour financer la politique anti-nationale de la gauche au pouvoir est fortement soupçonné par la justice française d'avoir frauder lui-même le fisc ! Après l'affaire Éric Woerth , ministre du budget de Nicolas Sarkozy , qui avait du également démissionner suite à sa mise en examen pour trafic d'influence, recel et financement illicite de parti politique, le gouvernement actuel poursuit la longue tradition d'une classe politique corrompue et habituée aux comptes cachés en Suisse.

    Le Parti de la France estime que les différents partis du Système et leurs faux-opposants n'ont plus aucune crédibilité, légitimité ni même intégrité. Il est grand temps que les Français aient la possibilité d'opter pour un projet de reconquête nationale, économique, culturelle et identitaire afin de balayer les fossoyeurs de la France française et souveraine

    En outre, le Parti de la France est favorable à des condamnations exemplaires et extrêmement sévères des élus du peuple français reconnus coupables de malversations avec notamment, une inéligibilité à vie pour ceux qui ont volé ou détourné de l'argent public

     

    --

    Le Parti de la France 
    Email : contact@parti-de-la-france.fr
  • Elle court; elle court la rumeur

    Une rumeur persistante laisse supposer que Marine le Pen s'installerait à Carvin.

    Veut-elle confirmer ou infirmer cette rumeur.

  • Le RBM n’a rien à envier à l’UMPS

     

    Selon Thierry GOURLOT, président du groupe FN au Conseil régional de Lorraine, 3 élus du groupe (Yves Gelszinnis en Moselle, Christiane BUTTIER dans la Meuse et Chantal Odilefn vote psChantal ODILE dans les Vosges) ont remis leur démission pour protester contre l’attitude locale de Florian PHILIPPOT et le remplacement de l’assistant du groupe d’élus par un proche du mouvement Identitaire avec lequel Marine Le Pen avait pourtant exclu toute idée de rapprochement.

     

    Selon PHILIPPOT, tout celà est « très positif » puisque « les branches mortes tombent » et que « l’on va pouvoir aller vers un pringtemps électoral et militant« .

     

    D’un autre côté, on apprend le remplacement du Secrétaire départemental de Saône et Loire par un certain Sébastien ALLOIN qui se dit « favorable à une gestion avec le PS et l’UMP » !

     

    Pour couronner le tout, Constance CALANDRI, la candidate aux dernières législatives sur la 5e circonscription de l’Hérault, même si elle fait appel, a été condamnée à 10 mois de prison ferme par le tribunal de Narbonne le 25 janvier dernier.

     

     

     

     

  • Nouveau CLASH au Front mariniste…

    LE PEN PHILIPPOTCe parti voulait initialement le virer, mais lui – Alain Friderich, le suppléant aux législatives 2012 en Moselle du numéro 2 Florian Philippot – souhaite quitter le parti de son propre chef. Pour avoir été ouvertement et courageusement très critique à l’égard de son candidat titulaire, il était convoqué, pour le 11 mars, par la commission des conflits du parti.

    Sauf qu’Alain Friderich souhaite quitter le mouvement avant même sa comparution…

    Il reproche notamment à Florian Philippot, parachuté en juin dans la 6e circonscription de Moselle (Forbach), une ligne «trop molle» et la mise à l’écart de militants locaux.

    « Il n’a écouté aucun de nos conseils pour se rapprocher des électeurs. Il nous a utilisés, nous a fait payer son essence, ses tracts, et maintenant il ne nous parle même plus« .

    «Ici, on est des gens simples, mais ça ne veut pas dire stupides, a ajouté Alain Friderich. Philippot est arrivé avec, dans ses bagages, ses copains auxquels il confie toutes les places, ça marche comme à la Douma sous Poutine.»

    Réaction de Philippot : « s’il n’est pas d’accord avec la ligne, qu’il en tire les conséquences ».

    SOYEZ DONC NOMBREUX A L’ENTENDRE !

     

  • SERVIR, ENCADRER, PROTEGER .

    Jean-Pierre Dellac, directeur national du SEP (Service Encadrement Protection)

    Début 2011, Carl Lang, président du Parti de la France, a chargé Jean-Pierre Dellac de mettre en place un service d'ordre du Parti de la France, d'où la création du Service d'Encadrement et de Protection (SEP).

    Dellac-Jean-Pierre.JPG

    Début 2011, Carl Lang, président du Parti de la France, a chargé Jean-Pierre Dellac de mettre en place un service d'ordre du Parti de la France, d'où la création du Service d'Encadrement et de Protection (SEP).

     

    Âgé de 63 ans, aujourd'hui retraité, Jean-Pierre Dellac a travaillé dans le domaine de la sécurité pendant près d'un demi-siècle. Marié, père de deux enfants et grand-père de trois petits-enfants, ce patriote français a milité durant 27 ans au Front National (où il fut notamment coordinateur DPS de la région "Grand Est") avant d'en démissionner début 2010 et de rejoindre le Parti de la France, ne se retrouvant plus dans les orientations politiques de Marine Le Pen et de son entourage.

     

    SEP-logo.jpg

    La devise du SEP est « Servir, Encadrer, Protéger ». Il recrute dans toute la France afin d'assurer la protection et la sécurité des différentes manifestations et activités du Parti de la France.

     

    Toute personne intéressée pour intégrer le SEP est priée de prendre contact avec Jean-Pierre Dellac au 03.86.45.75.42 ou 06.76.12.72.28 ou sep@parti-de-la-france.fr

  • Impôts encore et toujours

    Marie-Geoges Buffet députée communiste défenseur de la classe ouvrière demande une loi pour une augmentation progressive des impôts sur le revenu

    Par ailleurs il est annoncé un déficit de 300 millions en janvier 2013 ce qui porte à 12,8 millards d'euros de déficit du pays sous ce gouvernement de gauche

    En continuant de cette façon vous n'aurez plus que les yeux pour pleurer vive la GAUCHE

    De l'argent pour la guerre oui, pour redresser l'économie non!

  • Journée de la femme

    Comment peut-on parler de la journée de la femme? Une mére de famille quand elle rentre du travail doit s'occuper des enfants du ménage du repas  où est donc cette journée? Croyez-vous que ce jour là elle se repose! C'est encore un leurre de tous ces politiciens qui ne sachant pas gouverner correctement notre PAYS amusent la (galerie)A quand la journée de l'homme ou des enfants, ceci au nom de l"égalité.

    Une mamy qui a toujours une journée chargée.

  • Mariage : vers un vote le 12 avril au Sénat

     

    SLa discussion sur le projet de loi Taubira débutera le 4 avril au Sénat. Le sénateur marxiste Jean-Pierre Michel, qui refuse d'auditionner la Manif pour Tous, et rend hommage au dictateur Staline, rapporteur du texte, prévoit 500 à 600 amendements, dont 20 à 30 de sa part. Ce qui signifie que, si le projet est voté, il repartira à l'Assemblée pour une seconde lecture. Selon lui, une “dizaine de membres de l’opposition devraient voter pour ou s’abstenir”.

     

    Le 12 mars, Jean-Pierre Michel présentera les amendements qu'il dépose. Le 20 mars, des amendements seront discutés en commission des lois avant d’être adoptés ou rejetés. Un ou deux jours avant le début des discussions, l’opposition déposera les siens. Le 4 avril, à 16 heures, le texte amendé de la commission commencera à être examiné en séance. Pas de week-end de travail prévu pour l’heure. Les échanges devraient durer jusqu’au vendredi 12 avril.

    Michel Janva

  • FN : ENCORE DES DEMISSIONS

     

     

     

    Florian Philippot ou la culture du mépris en Lorraine ------------------>

     

     

     

    Un conseiller régional FN de Lorraine, Yves Gelszinnis, élu en Lorraine, a annoncé aujourd’hui sa démission du Conseil régional de Lorraine et son départ du Front national, mettant en cause le fonctionnement de la direction du parti et notamment son vice-président, Florian Philippot.

     

    « Ma démission du FN est effective. Ma lettre de démission du groupe au Conseil régional est partie aussi », a affirmé M. Gelszinnis, élu de Moselle sur la liste FN en 2010. « Ce n’est pas un coup de tête. Mais la goutte d’eau, c’est Philippe Armand, notre assistant au Conseil régional, dont le contrat s’est terminé hier. Pour moi, il a été viré comme un malpropre »,a accusé M. Gelszinnis.

     

    Le conseiller régional, qui affirme qu’il sera bientôt suivi dans sa décision par deux autres conseillers, a expliqué qu’il agissait ainsi à cause d’ »un nouveau venu, le vice-président Philippot », qui a été candidat en Moselle aux élections législatives. « Il veut s’implanter en Moselle, il le fait très mal. Pas de dialogue, et il veut installer ses bonhommes: Philippe Armand se fait remplacer par un » d’entre eux, a déploré M. Gelszinnis.

     

    Le mépris des Parisiens:

     

    Interrogé sur le fait qu’outre Mme Fristot et M. Gelszinnis, Alain Friderich, suppléant de M. Philippot aux législatives en Moselle, a lui aussi annoncé sa volonté de quitter le parti, le directeur de campagne de Marine Le Pen pendant la présidentielle a répondu: « C’est très positif. Les branches mortes tombent. On va pouvoir aller vers un printemps électoral et militant "

     


    source :http://la-flamme.fr/2013/03/fn-demis