Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Artistes : système de financement

    Surprise, les acteurs français seraient mieux payés que les stars américaines.

     

    Trop payés, même, estime Vincent Maraval, distributeur et producteur, dans une tribune publiée vendredi 28 décembre dans Le Monde.

    Le fondateur de la société de distribution Wild Bunch (The ArtistLa Part des anges…) y fustige le système de financement du cinéma en France qui permet des cachets exorbitants selon lui.

    "Savez-vous que Benicio Del Toro, pour le Che, a touché moins que François-Xavier Demaison dans n'importe lequel des films dans lesquels il a joué ?" 

    On découvre dans l'article que "la France détient le record du monde du coût moyen de production : 5,4 millions d'euros, alors que le coût moyen d'un film indépendant américain tourne autour de 3 millions d'euros".

     Et l'homme de s'interroger sur les 226 000 euros touchés par Vincent Cassel dans Black Swan quand il gagne 1,5 million pour Mesrine.

    Le système de financement en accusation

    Pourquoi de tels salaires pour des films qui font moins de recettes que les cachets dépensés pour leurs acteurs ?

    La faute au système de financement du cinéma français, censé "protéger l'exception culturelle" mais qui, d'après Vincent Maraval, ne l'empêche pas de faire une année "désastreuse" et "profite à une minorité de parvenus" "riches de l'argent public".

     

    Il y a d'abord "la subvention directe […] (chaînes publiques, avances sur recettes, aides régionales)", détaille-t-il, mais aussi "la subvention indirecte", qui oblige les chaînes privées à investir dans des films français.

    Et comme ces derniers ont besoin de l'argent des télés, les acteurs choisis "se retrouve(nt)avec un pouvoir de vie ou de mort sur le projet, et ce en fonction de [leur] valeur télé" et peuvent réclamer un cachet à faire pâlir un Joaquin Phoenix. "Sauf que le cinéma enregistre des contre-performances à la télévision", rappelle Vincent Maraval.

     

    Indigné que ce "scandale" soit passé sous silence notamment par les pouvoirs publics, il propose de "limiter à 400 000 euros par acteur […] assorti d'un intéressement obligatoire sur le succès du film, le montant des cachets qui qualifient un film" pour qu'il obtienne l'investissement des chaînes de télévision.

    Une nouvelle convention collective qui divise

    La publication de cette tribune intervient en pleine polémique autour de la nouvelle convention collective de la production cinématographique.

    Signée le 19 janvier, elle doit faire l'objet d'une extension dans les prochaines semaines. Un hasard pointé du doigt par certains, qui regrettent que Vincent Maraval n'en fasse jamais mention dans sa tribune.

     

    Ce texte, qui fixe des minima salariaux et encadre la durée de travail, "a été signé par un seul syndicat de producteurs, l'Association des producteurs indépendants, qui regroupe les grands circuits (UGC, Gaumont, Pathé et MK2), et par toutes les organisations syndicales, sauf la CFDT", rapporte Le Monde.

     

    Mais un texte "alternatif" a été présenté le 14 décembre par "cinq syndicats de producteurs, qui représentent 95 % des films produits en France", dit le quotidien.

    Selon eux, les "hausses de coût" importantes de l'accord mettent "en péril le cinéma d'auteur – entre 60 et 70 films par an".

    Moins d'une semaine plus tard, le 20 décembre, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a annoncé qu'elle ne "s'opposerait pas à la procédure d'extension de la nouvelle convention collective", rappelle Le Point

    Une commission pourrait se réunir le 28 janvier pour ouvrir la porte à des négociations. 

     

     

    Francetv info       http://www.francetvinfo.fr/marilou-berry-est-mieux-payee-que-joaquin-phoenix_194507.html#xtor=EPR-

  • Où allons-nous?

    Winston Churchill disait

    "Les socialistes c'est comme Christophe Colomb quand ils partent ils ne savent pas où ils vont et quand ils arrivent ils ne savent pas où ils sont". Mais nous , nous savont où nous allons.

    -Dette abyssale

    -Chômage galopant

    -Pauvreté s'accentuant

    -Immigration catastrophique

    -Insécurité croissante

    - Baisse du Pouvoir d'achat sans précédent

    La France vit dans dans le mensonge des promesses électorales non tenues. Mis à part quelques textes de loi visant un certain électorat (vote des étrangres , mariage pour tous etc)

    Aucune disposition n'est prise pour améliorer le sort des Français!

    Français quand allez-vous réagir?

    Malgrè la morosité de cette situation, le Parti de la France vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année

     

  • Coût moyen de la PMA: 1 500 000£

     Du Docteur Yvon Kuhn, Gynécologue-Accoucheur, dans Les 4 vérités :

    "Coût moyen en France d’une Procréation Médicale Assistée (PMA) : environ 500000 €, par tentative. Nombre moyen de tentatives pour obtenir une grossesse allant à terme : 3. Coût moyen par nouveau-né obtenu par PMA : 1500000 €, pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Actuellement, seuls les couples « légitimes » pouvant prouver une stérilité réelle sont pris en charge par la collectivité. Les célibataires et les couples homosexuels bénéficiant d’une PMA à l’étranger payent cette prestation de leurs deniers propres, tout en trichant en se faisant prescrire les médicaments et les investigations (laboratoire, radios, échographies) par leur médecin en France – investigations et traitements pris alors en charge par notre Sécurité sociale. On comprend ainsi l’intérêt qu’il y a pour les couples homosexuels à demander une « égalité des droits » (au mariage et à la PMA). Coût supplémentaire pour la Sécurité sociale : quelques milliards d’euros par an. En a-t-elle les moyens ? Sans parler de l’allongement des délais d’attente dans les centres de PMA, qui sont déjà de 6 mois à un an…"

  • Quelle autre voix ,

    13/12/2012

     affiche autre voix2

    Il manque Carl LANG sur l'affiche, mais aussi Jean-Louis BORLOO, oublis ou décision inique ?

    Inique doit être la vérité. Ceux qui la gênent n'ont pas droit au chapitre

  • Evasion

    La critique sur G Depardieu fuse de la gauche  . Cette même gauche oublie que c'est à elle que l'on doit l'ouverture des frontières avec la libre circulation des biens et des personnes, alors pourquoi s'offusque-t-elle? G Depardieu ne fait qu'appliquer  le traité de Maastricht. Ce qouvernement de gauche ne doit s'en prendre qu'à lui même. Pourquoi les critiques ne sont qu'en sens unique, oublient ils que les évasions fiscales concernent également un nombre important des gens du show biz de gauche parti s'exiler en paradis fiscaux.

  • UE :la France doit payer plus

     

    Lu dans Le Monde :

    "Le gouvernement a déposé hier à l'Assemblée nationale un amendement réhaussant la contribution de la France au budget de l'UE, qui seront financés par des économies supplémentaires. Il s'agit de couvrir, avec les autres Etats membres, des dépenses de l'UE, qui ont été plus fortes que prévu cette année, selon le ministère des finances. Cet amendement au projet de loi de finances pour 2013 porte le "prélèvement sur recettes" au profit de l'UE à 20,43 milliards d'euros, soit une hausse de 1,5 milliard par rapport à 2012, précise le ministère. Pour financer ce surcoût, tout en respectant le gel promis de ses dépenses en valeur absolue, l'Etat va devoir faire des coupes budgétaires ailleurs. Le dérapage des dépenses européennes est lié notamment à des aides à l'Italie après le séisme en Emilie-Romagne, mais aussi à l'allocation de 4,4 milliards d'euros aux fonds structurels ou encore au renforcement des actions liées à la croissance et à l'innovation."

    source

  • Le Maroc signe une convention avec la mosquée de Saint Etienne pour encadrer son enseignement



    mosquée st etienne.jpgPropriété du Maroc, la grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne (Rhône-Alpes) a signé, jeudi 6 décembre, une convention-cadre en présence du conseiller du Ministre des affaires islamiques Monsieur Simohammed RIFKI chargé au nom du ministre Ahmed Taoufiq de ratifier cette convention. 

    Le but est de « permettre à notre institut religieux de disposer d’un soutien à la fois financier et d’échange intercultuel », nous indique Larbi Marchiche, le recteur de la grande mosquée. 

    « Monsieur le Ministre a accordé à la Grande Mosquée Mohammed VI une subvention de plus de 700 000 € et a pris l’engagement de mettre à disposition de la Grande Mosquée Mohammed VI toute l’année des conférenciers théologiens de renommée internationale pour assurer des colloques et des conférences pour les musulmans de la Région toute l’année », est-il précisé dans un communiqué.

    Rappelons que le Maroc interdit aux Chrétiens d'obtenir la nationalité marocaine, et punit lourdement la diffusion du christianisme sur son territoire, de nombreux évangélistes étrangers ont été expulsés ces dernières années.

    Lire la suite sur l'Observatoire de l'islamisation

  • L’armée française se prépare-t-elle pour la guerre civile ?

    La hiérarchie militaire l’admet : les combats de demain ne seront plus ceux d’hier… L’armée apprend à manœuvrer en ville : « Mais, en ville, un combat est souvent source de pièges et d’enlisement. Il y est quasiment impossible d’y développer une manœuvre sans risque de perte importante en matériels et en personnels », souligne un des officiers supérieurs du camp militaire de Sissonne, situé dans l’Aisne. D’où la nécessité d’acquérir du matériel performant et de former convenablement le personnel armé.

    C’est pourquoi l’armée se prépare actuellement aux nouvelles formes de combat : en présence du général Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de terre, de grandes manœuvres sont organisées dans une ville fantôme bâtie dans l’Aisne -équivalent d’une cité de 5 000 habitants – bâtie spécialement pour l’entraînement au combat urbain.

    Lu sur Contre-info

  • Non au délitement de l'armée française !

    Logo_LePDF_S.jpg Communiqué du Parti de la France

     

    Le « Livre blanc de la Défense » pour 2014-2019 propose d’accélérer la désagrégation de l’armée française pourtant déjà largement entamée sous les gouvernements précédents.

     

    Démantèlement des 2/3 des bases militaires, 10.000 recrues en moins par an, réduction drastique des crédits consacrés à la dissuasion nucléaire, disparition du Centre sportif d’équitation militaire de Fontainebleau et d'une partie des fanfares militaires, recours à des Sociétés Militaires Privées : telles sont les pistes proposées pour achever le démantèlement de l'armée française.

     

    armee pauvreLe Parti de la France est totalement hostile à ce délitement de notre défense nationale. Bien au contraire, le budget consacré à notre armée doit être augmenté à plus de 2% de notre PIB (alors qu'il est de 1,6% environ aujourd'hui). Si des économies doivent être faites, elles doivent porter sur les opérations extérieures comme en Afghanistan où nos soldats servent des intérêts étrangers.

     

    Afin d'assurer notre sécurité intérieure comme extérieure, ainsi que notre indépendance, nos forces armées doivent disposer des moyens nécessaires pour remplir leurs missions de défense nationale.

     

    Une fois de plus l’armée française et donc notre capacité de défense sont les victimes de la démagogie socialisante et de l’incompétence économique du pouvoir politique.

  • Français Réagissons Vite

    Ras le bol  du trop plein d'immigrés et des sans papiers.Il suffit de faire grève de la faim pour influer sur les décisions du gouvernement .Le nord compte 90 000 étrangers titulaires d'un titre de séjour dont 30 000 Algériens 23 000 Marocains(source), d'où viennent les 40 000  restants? Il est vrai qu'avec la gauche le flux migratoire ne peut que s'accentuer. Il en résulte des charges supplémentaires pour les contribuables Français , alors que la France est dans une situation financière catastrophique et qui ne fait que s'aggraver, je me demande quand nos politiques réagiront en faveur de leurs propres concitoyens.

    Il est vrai qu'il faut du courage pour prendre les bonnes décisions, pour cela il nous faut des hommes d'action, pas des pleureuses.

  • Réchauffement climatique bidon : lettre ouverte de 125 scientifiques à Ban Ki-Mooclimat

    Mercredi 5 décembre 2012
     

    Ban_Ki_Moon.jpg Les connaissances scientifiques actuelles n’accréditent pas les propos de Ban Ki-Moon sur le climat selon une lettre ouverte de 125 scientifiques au secrétaire général de l'ONU.

     

    M. Le Secrétaire-Général,

     

    Le 9 Novembre de cette année, vous avez déclaré à l’Assemblée Générale de l'ONU : « les conditions climatiques extrêmes sont devenues la norme [...] Notre défi reste clair et urgent : réduire les émissions de gaz à effet de serre, renforcer l’adaptation aux [...] chocs climatiques de grande ampleur [...] et parvenir à un accord légalement lié au climat d’ici à 2015 [...] Cela devrait être l’une des principales leçons de l’ouragan Sandy. »

    Le 13 novembre, à Yale, vous avez professé : « La science est claire, nous ne devrions plus perdre de temps sur ce débat. »

     

    Le jour suivant, au Webcast d’Al Gore « Dirty Weather », vous avez parlé de « tempêtes bien plus dévastatrices, de sécheresses bien plus dures, de plus importantes inondations », concluant « deux semaines plus tôt, l’ouragan Sandy frappait la côte maritime de l’est des États-Unis. Un pays prenait conscience de la réalité du changement climatique. La guérison coûtera des dizaines de milliards de dollars. Le coût de l’inaction sera bien plus grand. Nous devons réduire notre dépendance aux émissions carbones. »

     

    Nous soussignés, qualifiés sur les problématiques liées au climat, souhaitons vous faire part que les connaissances scientifiques actuelles n’accréditent pas vos déclarations.


    Ban-Ki-Moon-style.jpg Le Met Office du Royaume-Uni a récemment publié des données démontrant que sur les 16 dernières années, il n’y avait pas eu de réchauffement climatique statistiquement significatif. Durant cette période, selon le National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis (ndlt : Agence Nationale pour l’étude des Océans et de l’Atmosphère), les concentrations en dioxyde de carbone ont augmenté de près de 9% pour constituer aujourd’hui une part de 0,039% de l’atmosphère. Un réchauffement climatique n’ayant pas encore eu lieu ne peut être à l’origine des conditions météorologiques extrêmes de ces dernières années. Comment, quand et dans quelle mesure un réchauffement atmosphérique pourrait reprendre est une question encore en suspens. La science n’est pas claire. Certains scientifiques démontrent qu’un refroidissement naturel est également possible dans un avenir proche, de par les variations dans les rayonnements solaires.

     

    Les « chocs climatiques de grande ampleur » dont vous avez fait part seraient bien plus terribles si le monde refroidissait que si le monde se réchauffait. Le climat varie naturellement tout le temps, parfois dramatiquement. L’hypothèse que nos émissions de CO2 aient causé ou causent des réchauffement dangereux n’est appuyé par aucune preuve. Lire la suite