Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Communiqué d'Eric Pinel

    Mercredi 30 mai 2012

    Pinel Eric Affiche

     

    Je viens d’apprendre que Madame Le Pen a décidé d’apporter son soutien au candidat Karim Ouchikh, avocat parisien, qui, il y a encore cinq ans, était maire adjoint socialiste de Gonesse (région Ile-de-France).

     

    Un mois après avoir contribué à l’élection de François Hollande à la Présidence de la République, la nouvelle stratégie du Front mariniste, ou plus exactement de ses dirigeants nationaux, est de plus en plus claire : c’est le choix de la politique du pire, le virage à gauche, et l’abandon des fondamentaux historiques du FN.

     

    En cet instant, j’ai une pensée émue pour les militants (dont j’étais !) qui, depuis quarante ans, ont consacré une part importante de leur vie au combat mené par Jean-Marie Le Pen.

     

    Cette cause nationale, c’est aujourd’hui le Parti de la France qui, avec Carl Lang, en reprend le flambeau.

     
     
     
  • Nouvelle mosquée

    Le roi Mohammed VI a fait un don personnel de 787.000 euros lundi à l'association Vivre ensemble, pour la construction de la mosquée de Blois.

    Devant le futur minaret de 9,20 m de hauteur.
    Devant le futur minaret de 9,20 m de hauteur. - (Photo NR)

    Mohamed Mazghi, président de l'association "Vivre Ensemble" à Blois, peut être ému : il a depuis lundi entre les mains un chèque d'un montant de 787.000 euros, signé du roi du Maroc, Mohammed VI ! 

    Ce chèque, libellé au nom de l'association, est destiné à boucler le financement de la construction de la mosquée de Blois, entamée il y a deux ans.

    Moitié-moitié

    L'association a déjà réuni près de 600.000 euros de dons qui ont permis de lancer le gros œuvre du bâtiment, mais cette belle somme ne représente que la moitié du budget nécessaire à la réalisation de l'édifice religieux, estimé à 1,2 million d'euros. Le don du roi du Maroc représente donc à lui seul l'autre moitié de ce financement.

    Le futur centre cultuel et culturel Bilal de Blois offrira une surface de 1.500 m2 répartis sur deux niveaux, avec notamment une salle de prières de 420 m2 pouvant accueillir près de mille personnes, et un minaret de 9,20 m.

    Avec le bouclage financier du projet, la mosquée pourrait être achevée beaucoup plus rapidement que prévu, peut-être dès la fin de cette année 2012.

    Catherine Simon
     

    Plus d'inf

  • ISLAM DE FRANCE, ISLAM D'ABORD

     

    islam-de-france-928x10241.jpgDans sa lettre d’avril 2012, l‘UOIF, l’union des organisations islamiques de France, publie un article d’Hassan Safoui qui a pour objectif de clarifier ce que l’on doit entendre quand on emploie la formule souvent utilisée d’"Islam de France" par opposition à un "Islam étranger", présenté comme plus radical.

    Pour lui, et donc pour l’UOIF qui publie l’article, « « L’ Islam de France », qui serait une nouvelle religion en rupture avec « l’Islam » n’existe pas. Ce pseudo-Islam qui contesterait les cinq piliers, ferait du Coran et de la tradition prophétique de banales références historiques qui n’auraient aucune vocation à être respectées, n’est même pas l’Islam avant d’être « de France » ».

    L'Islam de France doit juste s'insérer dans le contexte - ce qui semble évident - mais sans être contesté ou même adapté.

    Ce qui veut dire que l’Islam de France doit, entre autre, respecter les centaines d’appels à la violence contenus dans le Coran.

    Et pour ceux qui n’auraient pas compris, Hassan Safoui ajoute un peu plus loin : « L’Islam de France est d’abord l’Islam dans son authenticité, avec ses piliers et ses valeurs ».

    Pour ceux qui croient encore que l’Islam de France serait plus doux parce que français, les voilà donc prévenus par ceux là-mêmes qui vivent l’Islam de France. C’est l’Islam avant la France.

    Lu sur le site de l'Agrif

  • législatives

    45 candidats et leurs 45 suppléants porteront les couleurs du Parti de la France aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains.

    A ces 45 candidats du PdF s’ajoutent 16 candidats du MNR, 2 candidats de la NDP, ainsi que plusieurs candidats divers droite rattachés à l’Union de la Droite Nationale (UDN).

     Les candidats du Parti de la France :
     
    2e circonscription de la Haute-Saône - Christophe DEVILLERS
    Remplaçant : Anne-Marie JEANMOUGIN
     
    2e circonscription de l’Aude-   Laurence FUNÈS Artiste peintre
    Remplaçant : Guy DROUART
    1ère circonscription du Territoire de Belfort - Gérard CRETIN Artisan (ER)
    Remplaçant : Michel SEURET
    1ère circonscription de l’Eure - Jérôme DELENDA Cadre secteur privé, 37 ans marié 6 enfants, Ancien officier de Cavalerie, Médaille outre-mer,
    Titre de reconnaissance de la Nation, Défense Nationale bronze, Commémorative FINUL (ONU au Liban)
    Remplaçant : Michel DELCAYRE, ancien combattant
    5e circonscription de l’Eure - Carl LANG Ancien député européen, ancien conseiller régional.
    Remplaçant : Isabelle PINOCHE
    3e circonscription du Nord - Dominique SLABOLEPSZY Conseiller régional honoraire
    Remplaçant : Jean-Pierre SOUMILLON
     
    9e circonscription du Nord – Simone BONNAVE Conseillère municipale honoraire, ancien administrateur du CCAS
    Remplaçant : René DECLERCQ, conseiller municipal de Tourcoing
    12e circonscription du Nord - Serge HAQUETTE
    Remplaçant : Francis BOUDRENGHIEN
    ancien conseiller municipal
    19e circonscription du Nord - Serge THOMES ancien conseiller municipal de Denain
    Remplaçant : Monique DEBAENST-AUDEGOND
    20e circonscription du Nord - Dominique BOUDRENGHIEN
    Remplaçant : Michelle BEAL
    ancien conseiller régional, ancien conseiller municipal de Saint-Amand les Eaux
    1ère circonscription de l’Oise - Thomas JOLY Ancien conseiller régional de Picardie
    Remplaçant : Yves PINCHON
    5ème circonscription de la Somme- Monique CHAPEL
    Remplaçant : Renée NOËL
    2e circonscription de l’Oise (Beauvais Sud) - Annie FOUET Commerçante retaitée.
    Remplaçant : Johnny LE BRUN
    3e circonscription de l’Oise - Éric PINEL Ancien député européen, ancien conseiller régional.
    Remplaçant : Audrey Kaminski
    6e circonscription de l’Oise - Katell MAUTIN
    Remplaçant : Paul PITTET
    7e circonscription de l’Oise - Éliane MARCO-GIMENEZ
    Remplaçant : Patrick MOUTEL
    2ème circonscription de l’Eure-et-Loir – Jacques DAUTREME
    Ancien Conseiller régional
     
    4e circonscription de l’Eure-et-Loir – Christian BAECKEROOT Conseiller municipal, ancien député, expert-comptable, Croix de la Valeur Militaire
    Remplaçant : Jean-Marie HONORÉ, employé
    1ère circonscription du Loir-et-Cher - Élisabeth MONTANDON Ancienne conseillère régionale
    Remplaçant : Paul PELLETIER
    3e circonscription du Loir-et-Cher - Jeanne DUMONT médaille de la famille française
    Remplaçant : Jean VERDON, conseiller régional honoraire
    1ère circonscription de la Somme - Florence PERDU
    Remplaçant : Matthieu MAUTIN
    8e circonscription de Seine-Maritime - Bruno HIROUT
    Remplaçant : Christophe DENIS
    3e circonscription du Pas-de-Calais - Monique DELEVALLET Ancienne conseillère régionale du Pas-de-Calais.
    Remplaçant : André Dedourges
    2e circonscription de l’Aisne - Jean-Thierry GAMPERT
    Ancien conseiller régional
    Remplaçant : Isabelle PIQUET
    4e circonscription de l’Aisne - Martine LEHIDEUX Ancien député européen, conseiller régional honoraire
    Remplaçant : Jean-Jacques LUISETTI
    6e circonscription du Gard - Mireille RIBANIER
    Remplaçant : Jean MICLOT
    3e circonscription de la Manche - Fernand LE RACHINEL Meilleur ouvrier de France, ancien député européen, conseiller général honoraire de la Manche
    Remplaçant : Jean-Marc DÉNIER
    Officier supérieur parachutiste (ER), ancien conseiller régional
    5e circonscription des Bouches-du-Rhône - Richard BONACASE
    Remplaçant : Marcelle VIX
    7e circonscription des Bouches-du-Rhône - Michèle CARAYON Mère de famille – Retraitée
    Remplaçant : Odette COUREAU
    Retraitée
    8e circonscription des Bouches-du-Rhône - José-Ramon GUARDIA
    Remplaçant : Françoise LAPORTE
    12e circonscription des Bouches-du-Rhône - Alde VINCI
    Remplaçant : Ronald PERDOMO
    13e circonscription des Bouches-du-Rhône - Roland LARIVIÈRE
    Remplaçant : Jacqueline NOVENT
    7e circonscription du Var - Françoise GUARDIA
    Remplaçant : Hélène TUDURY
    1ère circonscription des Alpes maritimes : Pierre ARGENTIERI
    Remplaçant  : Stéphanie LORENZO-ROGER
     
    3e circonscription des Alpes maritimes -  Marie-Edith CATTE
    Remplaçant : Corinne Laurent
     
    7ème circonscription des Alpes maritimes – Jean-Claude FRAPPA
    Ancien  Conseiller régional
    Remplaçant : Michel CAU
     
    2e circonscription de l’Orne - Bernard ALLAIN
    Remplaçant : Claude GUITTON
    Ancien conseiller régional
    1ère circonscription du Val d’Oise - Huguette FRANÇOIS
    Remplaçant : Jean-Pierre GUIDON
    9e circonscription du Val d’Oise - Réjane DORÉ
    Remplaçant : Denis SEIGNEZ
    5e circonscription du Loiret - Valéry VAN BATTEN
    Remplaçant : Jeanne MOTHÉRÉ
    7e circonscription des Yvelines - Myriam BAECKEROOT Ancienne conseillère régionale
    Remplaçant : Roger GRIMAUD
    4e circonscription de l’Essonne – Aldric DERRE
    Remplaçant : Pierre BRICHE
    3e circonscription de l’Yonne - Michel GOLLIARD
    Remplaçant : Marguerite SOLVET
    1ère circonscription du Gard - Robert PONGE
    Remplaçant : Élisabeth PASCAL
    1ère circonscription des Pyrénées Orientales - Pierre VERDIER Courtier en assurances et agent immobilier, licencié en Droit
    Diplômé de l 'Ecole Nationale de Procédure, Médaille de la Défense Nationale
    Remplaçant: Laurie DELAURIES, coiffeuse
    A paraître prochainement, les candidats du MNR et de la NDP

    Lire la suite

  • Elections

    Le Pas de Calais sera présent aux élections législatives dans la 3 éme .

     L e jour de l'ascension à Carvin une tradition , la foire à la féraille, nous nous y sommes rendus et surprise, un arc en ciel . Dans cet arc en ciel les couleurs étaient vert, rouge, rose et bleu marine. L' arc en ciel politique au complet mais qui est censé représenter le peuple et défendre  ses intêrets? Mais qui peut encore y croire? (Je précise Carvin fait parti de la 11éme circonscription où MARINE LE PEN se présente ainsi que Mr Mélanchon)

    Marine le Pen qui par son vote blanc a trahi ses électeurs et fait passer la gauche à la présidentielle,pourquoi ne prend-elle comme cible que les socialistes pour les législatives? elle qui se disait défendre le peuple, qui prétend dans ses tracts arréter l'immigration QUE DE MENSONGES!

     

    Le front de gauche quant à lui incite les Français à se dresser les uns contre les autres. Partage  de la richesse pour tous;Mr Mélanchon patagera t-il la sienne?

     

     Nicolas Sarkozy s'était augmenté de 170%. Francois Hollande baisse leurs indemnités de 30% mais comparons les indemnités entre 2002 et 2007 et vous vous apercevez que son "salaire" augmente quand même  de 140% qui dit mieux!

    Les verts écolo voudraient arrêter les centrales nucléaires mais comment vont circuler les trains?les voitures electriques soit disant propres comment vont elles rouler? ou alors retournerons nous  au moyen âge avec des charettes et des chevaux! 

    Soyons quand même réalistes! et ne prennez pas les Français pour des "gloglos"!

  • Communiqué de CARL LANG

    Lundi 7 mai 2012

     

    PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE

    Avec le Parti de la France, organisons et mobilisons une vraie droite nationale d’opposition et de propositions

     

    La victoire de François Hollande est celle de tous ses soutiens officiels et publics parmi lesquels la CGT, le Parti Communiste, le Front de Gauche, les Verts et le Parti Socialiste mais aussi le fruit des complicités et collusions médiatiques et politiques de toutes sortes et de tous bords.

    L’échec de Nicolas Sarkozy marque aussi clairement l’échec d’une droite libérale qui dès le début du quinquennat a fait le choix de l’ouverture à gauche et de la mise en œuvre de politiques qui n’ont jamais réalisé la rupture pourtant nécessaire avec l’héritage chiraquien.

    Le Parti de la France se félicite d’avoir pris date dès après le premier tour en marquant son opposition totale avec les socialo-communistes et en appelant à faire barrage à Hollande. En effet, afin de pouvoir prétendre être un opposant à cette gauche internationaliste, mondialiste et immigrationiste encore faut-il s’y opposer et la combattre et non pas la laisser gagner. Le Parti de la France est fier de ne pas être complice de son triomphe.

    La véritable Droite nationale que nous incarnons a donc aujourd’hui la légitimité politique pour organiser la réaction nationale d’opposition à la présidence socialiste.La première étape électorale de la riposte nationale sera la participation du Parti de la France aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains.

    Face à la vraie gauche, pour rendre la France aux Français, mobilisez-vous pour la vraie droite nationale !