Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Communiqué de presse de Carl Lang et du bureau politique du Parti de la France


    Barrons la route à la Gauche socialo-communiste : Non à Hollande !

    Nous savons que notre projet de redressement national n’est porté par aucun des deux candidats présents au deuxième tour de cette élection présidentielle. Mais, quelque soient les intérêts tactiques des partis politiques et les plans de carrière ou les intérêts personnels de leurs dirigeants, le choix des électeurs de la famille nationale doit se déterminer en fonction de l’intérêt national. Il nous faut répondre à une seule question: que faire afin d’éviter le pire pour la France et le peuple français ?
    Si le premier tour d’une élection permet, en général, de choisir son candidat, le second tour nous offre le droit d’éliminer le plus nuisible à la cause nationale et le plus hostile à nos idées. Il est parfaitement clair pour les patriotes que nous sommes que le pire serait le triomphe de la Gauche rose-verte-rouge et que le plus dommageable pour la France française serait la victoire de son candidat François Hollande.
    Carl Lang et Le Parti de la France ne se lavent pas les mains de l’avenir des Français et ne seront pas complices de la victoire de la Gauche socialo-communiste qui annonce le droit de vote des étrangers aux élections municipales, la légalisation du mariage homosexuel et l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, qui prépare une politique d’agression de l’école libre et de destruction aggravée du respect de la vie humaine, qui annonce un projet irresponsable et démagogique de gaspillages publics et se prépare à imposer un programme de répression fiscale et de matraquage financier des Français.
    Carl Lang et Le Parti de la France ne seront pas complices du défilé de la victoire des drapeaux rouges et des poings levés.
    Avec ces gens-là, demain sera encore pire qu’aujourd’hui.
    Le 6 Mai, barrons leur la route !

    Lire la suite

  • Elections: 2 ème tour;

    Je serai brève dans ce commentaire sur les élections que ce soit sénatoriales ou législatives ou Présidentielles

    Pour moi le sénat ne représente plus q'une maison de retraite pour les élus car après avoir réalisé un beau parcours politique et surtout si certains ne seraient pas réelus les élections sénatoriales donnent l'occasion de finir leur retraite!

    Maintenant quand je vois les transactions pour avoir des élus dans les circonscriptions ,et pour les présidentielles après avoir exécré les  nationaux ils courtisent le FN. Je me pose la question: Et le peuple dans tout ça? a-t-on de la considération pour lui? Ces futurs élus vont-ils résoudre les problèmes ? non! car quand on entend la gauche vouloir faire voter les étrangers, régularisation des sans papiers (dont on ne parle pas) adoption des enfants par des couples homosexuels, peut-on croire sérieusement que cette  gauche mondialiste pense au peuple Français ainsi qu'aux valeurs familiales?

    Comment résoudre la dette pharaonique de la France si ces responsables politiques ne parlent pas du coût de  l'immigration. 

    Le travail comment résoudre  les délocalisations ?

    Le progrès technologique font que nous avons besoin de moins en moins de main d"oeuvre mais l'excuse  des politiques est de dire que les français ne veulent pas faire certains  travaux ! Alors pour la gauche il vaut mieux les assister et faire venir des étrangers pour ces travaux. 

    DONC PAR DEFAUT JE VOTERAI NICOLAS SARKOZY c'est celui qui nous rejoint sur certains sujets préoccupant les Français mais nous resterons très vigilants sur ses promesses!

  • La saga LE PEN continue

    Après la Fille , la petite fille vraiment le FRONT NATIONAL APPARTIENT VRAIMENT A LA FAMILLE LE PEN ET NON AU MILITANTS la preuve

    A lire dans le nouvel observateur

    A 22 ans, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine Le Pen, doit être investie par le FN dans le Vaucluse.

     
     Share0

    Marion Le Pen, 22 ans, petite-fille de Jean-Marie Le Pen et nièce de Marine Le Pen, sera candidate aux législatives dans la 3e circonscription du Vaucluse dans le canton de Carpentras-Nord. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

  • Elections: score du FN le plein est fait

    MARINE LE PEN avec seulement un peu plus de 35% des voix dans son fief d'Henin Beaumont n'est pas parvenue à réaliser son score espéré.  IL ne faut pas pavoiser! Les résultats ne sont pas meilleurs qu'aux législatives et municipales loin de là. Pourtant avec les supports médiatiques dont elle a bénéficié ne fait pas mieux que son pére et Megret réunis totalisant plus de 19%  aux Présidentielles de 2002. Puisqu'il ya eu division des nationaux elle en paie les conséquences à force de tout vouloir seule elle risque de tout perdre. Ex: regardez Bayrou en 2007 il était 3éme et le voilà 5éme: A méditer!

    Selon la Fable de la Fontaine ( le Héron)  On hasarde de perdre en voulant trop gagner Gardez-vous de ne rien dédaigner, surtout quand vous avez à peu près votre compte.  

    Contrairement au FN  dirigé par la famille Le Pen, l'Union de la droite nationale composée, du PARTI de le FRANCE, du M N Ret de la NDP, est un parti émergeant et bien qu'ignoré volontairement par les médias politisés, il deviendra indéniablement une force populaire au service des Français d'abord.  

  • Que nous réserve l'avenir?

    Appel à la prière et au vote... halal!

    Droit_de_vote_etrangers.jpgPlus d'une vingtaine d imams ont engagé aujourd'hui leurs fidèles à se rendre massivement aux urnes pour l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai, afin de "devenir acteurs de leur propre changement". À Paris, le recteur de la mosquée du 18e arrondissement, Mohamed Hamza, a ainsi appelé les fidèles à "défendre notre dignité contre l'islamophobie et la stigmatisation des membres de notre communauté, par un vote massif halal". "L abstention et le vote blanc sont haram" (illicites), a-t-il souligné.


    De son côté, le Front des banlieues indépendant (FBI) a appelé, devant un millier de musulmans réunis à la mosquée de La Défense (Hauts-de-Seine) à "voter utile, c'est-à-dire François Hollande". Le FBI, estimant que "l'abstention sera importante dans les quartiers sensibles ainsi que dans la communauté musulmane", demande "à voter contre ceux qui n'ont eu de cesse depuis des mois de criminaliser la communauté musulmane".

    Tant à Paris, qu'à Lyon, Grenoble ou Annecy, la prière du vendredi à la mosquée s'est accompagnée de cet appel aux musulmans "à exercer pleinement leur citoyenneté et à faire entendre leurs voix en participant massivement à ces élections". Plus d'une vingtaine d'imams et de recteurs de mosquées de la région Rhône-Alpes, ont en outre publié un communiqué, signé "Initiative citoyenne des musulmans de France" rappelant à leurs fidèles "l'obligation morale pour un musulman d'exercer son droit au vote. "Pour être entendus, ils (les fidèles musulmans) doivent prendre leur destin en main en exerçant leur droit de vote en leur âme et conscience".

    "Les musulmans de France, selon le communiqué, ne resteront plus les bras croisés. Ils ne peuvent plus se contenter d'être les 'spectateurs' de ces élections, ils doivent devenir acteurs de leur propre changement".

    Lu sur Le Nouveau Defpat

  • COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG


    PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE

    21 avril 2002- 22 avril 2012 : La grande revanche du Parti Socialiste et la victoire de la bipolarisation Gauche-Droite

    Les annonces et les attentes  du  grand bouleversement du système politique français à l’occasion de cette élection présidentielle ont fait long feu. Nous assistons à la qualification plus que  facile des deux candidats des habituels partis de gouvernement. Avec 28,63% pour François Hollande et 27,07% pour Nicolas Sarkozy, ils n’ont été menacés  par personne au premier tour et sont les seuls à passer la barre des 20%.
    Pour les autres candidats, dix ans après 2002, nous constatons  un quasi statu quo électoral.
    En 2002, le parti communiste et l’extrême   gauche recueillaient ;  3,37% pour Robert Hue, 5,72% pour Laguiller, 4,25% pour Besancenot, 0,47% pour Gluckstein , soit un total de 13,81% des voix. Aujourd’hui, Mélenchon (11,13%),  Poutou (1,1%) et Arthaud(0,57%) obtiennent ensemble 12,80% des suffrages. Rien de nouveau sous le soleil malgré les démonstrations de force du front de gauche.
    En 2002, Jean-Marie LE PEN (16,86%) et Bruno  Mégret (2,34%) totalisaient au premier tour 19,2% des voix pour la vraie droite nationale. Aujourd’hui, Marine LE PEN, en situation de monopole recueille 18,01% des suffrages. Rien de nouveau sous le soleil malgré une exposition médiatique que n’avait jamais connue son père. Son  ralliement au discours économique de gauche ne  fera finalement que le jeu du parti socialiste au deuxième tour. Enfin,  à 9 points derrière le candidat UMP et 10 points derrière le socialiste le mythe de l’accès garanti au deuxième tour par la baguette magique de la « dédiabolisation » s’est effondré.
    Alors que la France et le monde traversent la plus grande crise financière et économique depuis 1929, les forces soi-disant  alternatives aux partis dominants disposaient des conditions historiques pour réaliser le grand changement. Il ne s’est rien passé de nouveau ; Malgré un bon résultat électoral, l’échec politique est patent. La qualification de Sarkozy et de Hollande au deuxième tour n’a finalement  été qu’une formalité.
    Jacques Chirac président sortant en 2002 obtenait 19,88% au soir du premier tour ; Nicolas Sarkozy, président sortant d’un quinquennat de crise mondiale obtient 27,08%. Lionel Jospin, le candidat PS de 2002 obtenait 16,28% et était éliminé ; François Hollande recueille 28,63% des suffrages et arrive en tête.
    Le succès de premier tour des deux partis dominants du système est donc total. C’est la revanche, 10 ans après, du parti socialiste et la victoire de la bipolarisation gauche-droite de la vie politique française.
    Nous sommes donc à des années  lumière du grand choc de 2002 qui, par la qualification au deuxième de Jean-Marie LE PEN avait ébranlé le régime de cohabitation.
    Le Parti de la France fera part de sa position politique pour le deuxième tour dans les jours prochains, et, puisque tout reste à faire, se prépare activement au rendez-vous des élections législatives de juin.
  • Parti de la France un nouveau délégué dans l'Essonne : Aldric Derré

     

    logo pdf verticalPréparateur de commandes âgé de 25 ans, Aldric Derré est le nouveau délégué du Parti de la France pour le département de l'Essonne. Ancien militant du Front National, il rejoint le Parti de sa France dès sa création et poursuit le combat politique aux côtés de Carl Lang.

     

    campagne cantonales 2011 bVoici ce qu'il déclare auFigaro pendant la campagne présidentielle :« Carl Lang est le seul à représenter tout à fait mes idées. Il a la volonté de rassembler et de construire une grande droite nationale, populaire et sociale qui manque tant à la France. De plus il possède des qualités indispensables à un homme d’État digne de ce nom : le courage de défendre ses idées quoi qu’il en coûte, l’abnégation et la volonté d’agir pour rendre la France au peuple français. »

     

    Infatigable militant de terrain, membre du conseil national du mouvement, Aldric Derré compte bien poursuivre l'implantation du Parti de la France dans l'Essonne, département touché de plein fouet par la colonisation migratoire et l'insécurité chronique. Il sera d'ailleurs candidat aux élections législatives sur la 4ème circonscription (Longjumeau - Limours) au mois de juin et mobilise déjà les militants du département pour cette échéance.

     

  • Il n’y a de dieu que Allah » : l’islam fait sa pub dans le métro canadien

     
    « Il n’y a de dieu que Allah » : l’islam fait sa pub dans le métro canadien
     
     

    19/04/2012 – 10h00
    TORONTO (NOVOpress) – 
    Des publicités officielles à la gloire de l’islam fleurissent dans le métro de Toronto (Canada). Elles sont financées par le Centre d’information islamique de la ville, avec la bénédiction de la « Toronto Transit Commission » (TTC), la société gérant le métro canadien. Les affiches affirment qu’il « n’y a de dieu que Allah et Muhammad est Son messager. Découvrez l’islam en 85 langues. Distribution gratuite d’exemplaires du Saint-Coran et livres islamiques « Il n’y a de dieu que Allah » : l’islam fait sa pub dans le métro canadien

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

    Une islamisation qui s’affiche sans complexe. « Nous essayons de donner un message de notre croyance et c’est à nos amis canadiens de décider s’ils l’acceptent ou le refusent » a déclaré Mohammed Obaidullah du Centre d’information islamique. La semaine dernière, c’était cette fois le métro parisien qui était au centre d’une nouvelle polémique islamique : un individu armé d’un pistolet automatique de gros calibre menaçait les passagers de la ligne 13, au nom de Mohamed Merah, le tueur musulman de Toulouse et Montauban.

    [cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]
  • L'Organisation de la coopération islamique veut interdire la critique de l'islam

     

    OCI.jpg- Le Processus d'Istanbul - son but explicite est d'inscrire dans le droit international une interdiction mondiale de tout examen critique de l'islam et/ou de la charia islamique - est dirigé par l'Organisation de la coopération islamique (OCI), un bloc de 57 pays musulmans. Basée en Arabie saoudite, l'OCI a longtemps fait pression sur l'Union européenne et les États-Unis pour imposer des limites à la liberté de parole et d'expression sur l'Islam.
    - L'Union européenne a proposé d'accueillir la prochaine réunion du Processus dit d'Istanbul, une tentative agressive des pays musulmans de faire de la critique de l'islam un crime international.
    - L'annonce intervient moins d'un mois après que les États-Unis aient organisé leur propre Conférence du Processus d'Istanbul à Washington. L'OCI s'est effectivement déplacé chez les démocrates pour faire adopter leur projet liberticide

    Lire la suite sur l'Observatoire de l'islamisation

  • Présidentielle du 22 avril2012

     

    1er tour de la Présidentielle :

     
    Constatant qu'aucun représentant de la droite nationale ne concourt à l'élection présidentielle, le Parti de la France laisse à ses militants, ses adhérents et ses sympathisants l'entière liberté de choisir ou de ne pas choisir dimanche prochain.

    Le Parti de la France ne donne aucune consigne de vote pour le 1ertour de l'élection présidentielle
     
  • Retaite

     

     

    Face à la crise : l'exigence du patriotisme social, du protectionnisme économique

    et d'une grande politique familiale.

     

     

    L'état de choc financier, économique et social qui frappe la France exige des mesures urgentes de sauvegarde sociale.

     

    L'agitation médiatico-politique sur la question comptable du financement des retraites cache les véritables défis qui sont ceux de l'activité économique et de la démographie nationale.

     

    Les politiques de bouche-trous, de coups par coups et de rafistolages des gouvernements depuis les années 80 n'ont rien résolu et tout aggravé.

     

    Chacun comprend bien que travailler plus longtemps pour cotiser plus longtemps c'est d'abord pouvoir travailler de manière durable ce qui n'est pas le cas pour des millions de Français au chômage, en intérim, ou qui vont, travaillant par épisodes, de CDD en CDD.

    Il n'y a pas de réponse comptable ou arithmétique au déficit du régime des retraites mais une réponse globale ; économique, démographique et politique.

    Soumettre la France et l'Europe à la loi de la jungle du marché ouvert, du libre-échange et du mondialisme financier et commercial correspond certainement à la vision totalitaire du groupe Bilderberg ou du Fonds Monétaire International (FMI) dirigé par Dominique Strausskahn, mais a pour effets concrets la destruction de notre tissu agricole et industriel, la destruction de nos emplois, la liquidation de notre protection sociale et de notre politique familiale.

     

    Il n'y a pas de cotisations sociales s'il n'y a ni entreprises et ni salariés. Il n'y a pas d'impôts sur le revenu ou sur le capital s'il n'y a ni revenus ni capital.

     

     Le Parti de la France réaffirme la nécessité de protéger nos productions nationales de la concurrence planétaire totale et sauvage en instaurant des droits de douane variables et équitables sur les produits d'importation afin de permettre la relocalisation des entreprises et le développement de nos filières françaises de production et d'emplois. Ces droits de douane seraient affectés en priorité à notre système de protection sociale et au financement d'un statut de la mère de famille française.

     

    Le Parti de la France réaffirme la nécessité de réserver exclusivement aux Français les budgets sociaux et familiaux en particulier les allocations familiales et le revenu de solidarité active.

     

    Le Parti de la France réaffirme la nécessité d'appliquer la préférence nationale puis européenne à l'embauche et d'instaurer une contribution sociale de compensation versée à la caisse d'amortissement de la dette sociale par les employeurs qui embauchent les travailleurs étrangers au détriment des demandeurs d'emplois français.

     

    L'immigration a en effet contribué à ruiner une France en crise économique depuis 30 ans. Il faut que cela cesse.

     

    Exclusivité nationale dans le domaine social, préférence nationale à l'embauche, politique familiale, promotion et protection de nos productions nationales sont les conditions du redressement national, de la reconquête sociale et du rétablissement de notre sécurité économique et de la sécurité de l'emploi.

     

     

  • les chiffres de l'immigration clandestine

    Immigration clandestine : un coût de 4,6 milliards par an

    Un coût de 4,6millards par an

     La France compte en métropole environ 550 000 immigrés clandestins(plus 131 500 en Outre-Mer) qui occasionnent à l’État un déficit de près de 4,6 milliards d’euros : 5 666 millions de dépenses, 1 077 millions de recettes provenant essentiellement des impôts, taxes et amendes.

    Source le cri du contribuable 

  • Où est passé le logo FN?

    Changer le nom du FN : la mégalomanie de MLP n’a plus de limite

    Sur cette affiche de campagne, le nom et le logo du FN, le nom de Le Pen, même,
    n’apparaissent pas.(NDCD : Gilbert Collard avait déjà affirmé sur RTL en aout 2011 que « voter Marine à la présidentielle, ce n’était pas voter Front national »… Ses désires sont donc devenus réalité) Trop sulfureux donc ?!

    On connaissait la vague bleu marine, cette déferlante qui a rapporté seulement deux élus au FN aux dernières cantonales de mars 2011, et n’a pas réussi à sauver Aliot. On connaissait les « gars de la Marine », les pins clignotants « j’aime Marine » distribués dans les meetings, et les journées d’été « Les jeunes avec Marine Le Pen ».

    Suite logique, lorsqu’il est question de renommer le parti, on propose le « Rassemblement Bleu Marine »Exit le Front National, qui a un gros inconvénient : le mot « national ». Exit aussi la flamme, ce symbole facho, qu’on n’aura même plus besoin de styliser. La bobine blonde de MLP sera désormais le seul symbole de ce parti. La mégalomanie de la fille Le Pen n’a décidément aucune limite.

    Pour ce qui est de la succession, dans quarante ans, il suffira que Marion Maréchal suive l’exemple de tantine, change son prénom, et prenne ainsi la relève sans même qu’on ait à opérer de nouveau changement de nom. Efficace, n’est-il pas ? Oh bien sûr, il faudra aussi une élection démocratique pour élire la petite Maréchal (qui ferait bien de changer de nom de famille, celui-là est malheureusement évocateur), mais comme pour MLP, ce devrait être une formalité…

    Source : Rivarol

     
  • France :Califat ou anarchie?

     

    affiche pdf.jpgCes 25 dernières années, le monde a assisté à de profondes transformations montrant que rien ne peut être considéré comme acquis. L’URSS a disparue. Le fascisme et l’hystérie sécuritaire avancent à grands pas aux USA. La Yougoslavie est éclatée en plusieurs petits pays. L’Allemagne a été réunie… etc. Les cycles de l’Histoire s’accélèrent faisant disparaitre des nations et créant d’autres. Quel pays sera encore là dans 25 ans et sous quelle forme ?

    La France en tant que pays souverain a cessée d’exister en 2007 quand son Parlement a ratifié le Traité de Lisbonne. Dès cet instant, les instances nationales élues perdaient tout pouvoir. Les décisions importantes étaientirrévocablement confiées à des fonctionnaires étrangers siégeant à Bruxelles.Pour les Français le train de l’Histoire est arrivé à son terminus. C’est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.

    Lire la suite 

  • Faux prefet


    Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite

     

    Parmi ces préfets fantômes, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle (photo), 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans




    Parmi ces préfets fantômes, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle (photo), 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ansSIPA

    C’est un scandale français, un de ces abus qui alimentent la rancœur des citoyens contre les politiques. Un de ces arrangements entre amis que l’on cache soigneusement au citoyen, mais qui coûte cher au contribuable. Certains de nos hommes politiques et certains hauts fonctionnaires ont été nommés préfets par nos présidents de la République successifs, ils bénéficient d’avantages liés à cette fonction… mais ils n’en ont jamais exercé la moindre fonction. Parmi ces préfets fantômes, figurent deux stars de la politique, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle, 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans.s deux indiquent, sur le site informatique de l’Assemblée nationale, la même profession : préfet. Pourtant, le premier est avocat de profession et le second cadre supérieur de collectivités locales. En fait, ces deux grands notables locaux du Parti socialiste qui n’ont jamais exercé les fonctions de préfet avaient été nommés à ce titre, de manière discrétionnaire, par le président François Mitterrand, en 1985 pour le premier et en 1983 pour le second.

    Quel intérêt de nommer un préfet fantôme ? C’est un joli cadeau… financier, facile à comprendre. Le 28 avril 2011, Michel Delebarre a fait valoir ses droits à la retraite de préfet, à l’âge de 65 ans, tout comme l’avait fait le 15 août 2010 Michel Vauzelle. Cela permet à ces deux caciques du PS de toucher aujourd’hui une pension mensuelle de 4.000 € brut, qui vient s’ajouter à leurs indemnités de parlementaires et d’élus locaux : soit 15.124 € brut (Michel Delebarre) et 9.760 € brut (Michel Vauzelle). Sans compter pour chacun une indemnité (forfaitaire) représentative de frais de mandat de député de 6.000 € net. Et cela, en toute discrétion. 

    Retraites dorées

    source