Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nous devons soutenir ce combat

Institut Civitas
17, rue des Chasseurs

 

Paris, le 29 octobre à 12 H 30

 

Halte aux mensonges et à la désinformation

 

Contrairement aux bruits malveillants qui courent aucun des manifestants interpelés place du Châtelet  à Paris n'a été condamné à quoi que ce soit.

 

Essayer d'apeurer les « indignés » catholiques ne prendra pas : ce sont là  des méthodes de barbouzes qui ont fait leur temps et qui retombent toujours sur leurs auteurs.

 

Civitas a une dizaine d'avocats qui se sont volontairement portés au secours des jeunes qui ont été placés en garde à vue comme s'il s'agissait de  terribles terroristes qui avaient commis d'horribles actes de violence.

 

Cette soi-disant violence est un mensonge montée de toutes pièces par le système qui commence à paniquer. Le premier à tomber dans le panneau a été Mgr Vingt-Trois dont la référence suprême semble être le journal Le Monde ou son autre avatar La croix.

 

Il devrait plutôt prendre conseil auprès de ses pairs, entre autres Mgr Centène, évêque de Vannes, qui a déclaré :

 

« Je félicite et j'encourage tous ceux qui, en cohérence avec leur foi, n'hésitent pas à agir publiquement, et qui, bien que n'usant pas de violence, aussi bien verbale que physique, sont emmenés par les forces de police et placés en garde à vue, alors qu'ils manifestent, en toute justice, leur désapprobation face à des spectacles dont l'ignominie dépasse l'entendement même. »

 

Alain Escada, secrétaire Général de Civitas

 

Civitas
17, rue des Chasseurs - 95100 Argenteuil
01.34.11.16.94 

Les commentaires sont fermés.