Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Halte au racket des automobilistes !

Mercredi 11.05.2011

Utilisant comme prétexte une hausse des tués sur les routes au mois d'avril - en réalité consécutive à une forte augmentation du trafic due au beau temps - le gouvernement a décidé de supprimer les panneaux annonçant les radars fixes, d'interdire les avertisseurs de radars, de déployer 1.000 nouveaux radars mobiles de 3ème génération embarqués dans des véhicules banalisés et d'augmenter encore le nombre de points retirés pour les infractions routières, même bénignes.

COMMUNIQUE DE CARL LANG

PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE 


La traque obsessionnelle et la volonté délibérée de piéger les automobilistes deviennent absolument insupportables, alors que dans le même temps la délinquance et la criminalité explosent partout en France, comme dimanche dernier, à Paris, où un policier était poignardé en plein quartier Barbès. Le gouvernement ferait mieux de concentrer ses efforts sur la véritable délinquance plutôt que de persécuter les automobilistes.


Le Parti de la France est favorable à la mise en place d'une politique de sécurité routière responsable dont l'objectif principal ne serait pas d'extorquer le maximum d'argent aux Français déjà écrasés d'impôts et victimes d'une crise économique et sociale dévastatrice.


La mortalité routière ne doit pas servir de caution à la rapacité du gouvernement UMP en quête permanente de nouvelles recettes servant à financer des politiques inefficaces et coûteuses.

Les commentaires sont fermés.