Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Froid et Faim

    Lu dans Minute :

    S "Vincent Mongaillard peut être satisfait; il a gagné. Ce lundi 29 novembre, une bonne quarantaine de SDF n’ont pas eu à manger. Ils n’ont pas eu non plus de quoi se protéger du froid extrêmement vif qui s’est abattu sur la capitale. «Grâce» à lui. Le 15 novembre, dans «Le Parisien», après s’est déguisé en clochard, il avait pondu un article dénonçant le fait que l’association Solidarité des Français (SDF) présidée par Roger Bonnivard continuait de distribuer de la «soupe au cochon», un mets discriminatoire donc puisque nos amis mahométans ne mangent pas de cochon. Comment était-ce possible alors que, en 2007, cette soupe avait été interdite? Aussitôt dénoncée, aussitôt interdite! Pour de vrai! [...] Roger et Odile Bonnivard ont d’abord été convoqués à la préfecture de police de Paris. [...] Défense de donner à manger aux nécessiteux sous peine de six mois de prison et 75000 euros d’amende pour chacun d’eux. [...]

    Et lundi soir dernier, les abords de la gare Montparnasse, où se tient habituellement la distribution, étaient quadrillés par la police! Pas moins d’une dizaine de voitures de police, des flics en tenue, d’autres en civil surveillaient le parvis [...] pour interpeller Odile et Roger Bonnivard… qui ne sont pas venus. «Ils devaient penser que nous allions faire un “coup de force”, ils sont en train de se peler», nous commentait au même moment par téléphone Odile Bonnivard. Elle, certes, était au chaud. Mais pas plus heureuse pour autant. «J’ai une trentaine de sacs de couchage dans mon sous-sol. Les gars ont froid, ils en ont besoin, je fais comment?» «Les Restaus du coeur, ajoute-t-elle, se plaignent de ne pas avoir assez de nourriture pour tous ceux qui en ont besoin. Moi j’en ai plein mon sous-sol et je n’ai pas le droit de la distribuer! On a de quoi agir et on nous empêche de le faire!» [...] Le comble, précise-t-elle, c’est qu’«aucune association de musulmans n’est jamais venue nous chercher querelle». Ce sont donc bien les autorités et elles seules, à savoir le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, ami de Nicolas Sarkozy, qui ne veulent pas que les SDF mangent, de temps en temps, à leur faim!"

  • La dette de la France

     "On ne peut manquer de remarquer que ce sont les pays qui ont le plus internationalisé leur dette, même au sein de la zone euro, qui sont les plus fragiles : en vendant leur dette hors de leurs frontières, les États ont renoncé à exercer un quelconque contrôle. Est-ce un hasard si l’Italie, dont la dette était pourtant, fin 2009, de 115 % du PIB, reste à l’abri des turbulences ? De fait, seule 34% de sa dette est possédée par des non-résidents. De même, la dette britannique, qui explose pourtant, n’est internationalisée qu’à hauteur de 28%, et, hors UE, l’américaine à 50% et la japonaise (plus de 200% du PIB) à moins de 5 %... Et la France ? Sa dette n’est détenue qu’à 55 % par des non-résidents, mais elle possède la dette la plus internationalisée, puisque 45% de celle-ci appartient à des établissements hors zone euro."

    source

  • La France a-t-elle encore les moyens d'accueillir la misère du monde?

    On peut déjà trouver une première analyse sur l'immigration, loin des clichés habituels. Extrait :

    "La difficulté actuelle de l’immigration, est double. Tout d’abord, un pays comme la France n’a plus forcément les moyens de bien accueillir. La question légitime se pose alors de savoir s’il y a ou non une limite à l’accueil. La réponse est assez évidente. La solidarité ne suppose pas de se mettre soi-même en péril. Que signifie alors se mettre en péril ? La pauvreté est relative. L’étude récente menée par l’Union Européenne sur le seuil de pauvreté en Europe le montre bien. Un pauvre de France n’est pas le même pauvre qu’en Roumanie. Dès lors le seuil de péril pour une nation n’est pas non plus le même. Et, il est contraire au bien commun de l’humanité de faire régresser une partie du monde, même pour en faire avancer d’autres. Ce n’est pas en partageant plus le gâteau qu’il y aura à manger pour tout le monde, mais bien en augmentant la taille du gâteau. En revanche, cette croissance ne doit pas se faire sans l’ensemble des populations du monde. Pour en revenir à l’immigration, il n’est pas concevable et de toute façon utopiste, de demander à un pays entier de sacrifier sa croissance et son équilibre, au profit d’autres personnes ou pays. L’immigration doit nourrir la richesse propre du pays et apporter à l’immigrer le nécessaire à son épanouissement et à sa dignité. Il faut tenir les deux, sinon le déséquilibre devient néfaste. De même Il faut avoir conscience qu’un immigré prive de ses compétences son propre pays."

    Pour ceux qui sont dans le coin, voici le programme de l'OSP.
    source

    Michel Janva

  • Les (incivilités)

    La violence scolaire en hausse

    V La violence scolaire a légèrement augmenté en 2009-2010, passant de 10,5 incidents déclarés pour 1000 élèves à 11,2. Les adultes sont de plus en plus ciblés par les agressions verbales, et plus rarement physiques, des collégiens et des lycéens. La part des personnels victimes passe de 50% en 2007-2008, à 53% l'an dernier alors que celle des élèves diminue. Les enseignants représentent 63% des victimes parmi le personnel, très loin devant les surveillants (19%), les personnels de direction ou le personnel médical et social.

    En 2009-2010, les objets dangereux (coupants, contondants, toxiques, explosifs) ou les armes blanches ont concerné 11% des incidents déclarés. Plus de la moitié des violences utilisant une arme se sont traduites par des agressions physiques, le reste étant composé d'atteintes aux biens ou à la sécurité.

    source

    Michel Janva

  • Immigration

    Le chiffre du jour : l'immigration

    I La France compte 6,7 millions d'immigrés, soit 11% de sa population, selon une étude de l'INED qui définit un immigré comme une "personne née dans un autre pays que celui où elle réside".

    Ailleurs, les immigrés forment 86% de la population au Qatar, 70% aux Emirats arabes unis, 69% au Koweït. L'Arabie Saoudite, le Bahreïn, Oman et Bruneï ont des taux compris entre 28 et 40%. Des pays où de nombreux chrétiens viennent travailler sans avoir toujours la possibilité de vivre leur foi.

    source

    Michel Janva

  • La saga Le Pen

    Billet de Jérôme Bourbon : Directeur de Rivarol

    Jérôme Bourbon.JPGLe Pen veut tuer RIVAROL!


     

     

     

    Le 8novembre nous recevions une citation à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris à la requête du Front national et de Jean-Marie LePen qui nous demande la coquette somme de 50000euros pour diffamation, plus les intérêts, plus les dépens, pour deux phrases écrites dans un article de RIVAROL du 15 octobre intitulé «La tension continue à monter au Front national».

    La premier passage incriminé est le suivant: «et comme si cela ne suffisait pas des témoignages concordants nous font part que des centaines d’adhésions sont actuellement bloquées au mépris des statuts». Pour cet écrit le Front national demande aux éditions des Tuileries et à votre serviteur «la somme de 15000euros de dommages et intérêts avec intérêts de droit et la somme de 2000euros sur la base de l’article 475-1 du code de procédure pénale, ainsi qu’en tous les dépens».papaetfifille.jpg

    Le second passage poursuivi est le suivant: «si LePen voulait absolument que ce fût sa fille qui lui succédât et personne d’autre, il aurait mieux valu le dire clairement, imposer à tous sa progéniture comme dans la communiste et tyrannique Corée du Nord et ne pas faire semblant d’organiser une élection démocratique ouverte à tous». Pour cette considération, faite de surcroît au conditionnel, Jean-Marie LePen nous demande «30000euros à titre de dommages et intérêts avec intérêt de droit et la somme de 3000euros sur la base de l’article 475-1 du code de procédure pénale ainsi qu’en tous les dépens.» Et pour être sûr de nous asphyxier, de nous assassiner le plus rapidement possible, le FN et LePen exigent «l’exécution provisoire du jugement».

     

    UNE GUERRE D’EXTERMINATION

     

    Voilà où nous en sommes: RIVAROL qui est le seul organe de presse à avoir soutenu chaleureusement toutes les candidatures présidentielles de Jean-Marie LePen de 1974 à 2007 inclusivement, qui appuie son combat politique depuis les années cinquante et qui lui offre un abonnement gracieux depuis plus d’un demi-siècle est menacé de mort par le président du Front national. Car vu les sommes demandées il s’agit d’évidence d’une guerre d’extermination. LePen qui est un tueur veut éliminer le journal, uniquement parce que nous ne soutenons pas “Fifille” et que nous avons critiqué les prises de position politiques de la Rachida Dati de la droite nationale. Si LePen et le Front national n’étaient pas en accord avec ce que nous écrivions sur le blocage des adhésions et sur la façon dont se déroule la campagne interne, il leur était possible de demander un droit de réponse que nous aurions évidemment publié. Non, là il s’agit de tuer, d’asphyxier, d’éliminer, de détruire.

    Lire la suite

  • Français de plus en plus pauvres

    COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG
    PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE


    Appauvrissement des Français : la conséquence du mondialisme économique

    et de la submersion migratoire

    Alors qu'un rapport du Secours Catholique révèle, sans surprise, que les Français sont de plus en plus pauvres, on constate que de plus en plus d'actifs aux faibles revenus et aux contrats précaires sont en situation d'insécurité économique et sociale et vivent de plus en plus difficilement.

    Cette situation est directement imputable à la politique libéral-mondialiste des gouvernements qui, depuis des décennies, ont ouvert nos frontières économiques, sacrifié nos emplois au nom du libre-échange, favorisé les délocalisations industrielles pour satisfaire les multinationales, bradé notre souveraineté au profit d'une Union Européenne soumise aux intérêts du cartel mondial des banques.

    A cette trahison économique et sociale, s'ajoute la submersion migratoire de notre pays, ininterrompue depuis plus de 30 ans, entraînant un insurmontable parasitage des prestations sociales et familiales, la destruction de l'identité et de l'unité nationales ainsi que la négation des droits prioritaires du peuple français.

    Les Français les plus pauvres sont abandonnés, méprisés et culpabilisés par une classe politique ethnomasochiste et ce, au profit de toutes les communautés pourvu qu'il ne s'agisse pas de la communauté nationale.

    Afin de sortir la France et les Français de cette crise économique et sociale, Le Parti de la France est favorable à :
    - L'exclusivité nationale pour l'ensemble des aides sociales et familiales ;
    - L'inversion des flux migratoires extra-européens ;
    - Le rétablissement de frontières économiques nationales et européennes ;
    - La préférence nationale puis européenne à l'embauche ;
    - La taxation des marchandises produites hors d'Europe ;
    - La réindustrialisation de la France grâce à une politique basée sur le patriotisme économique.
     --

    --

    Le Parti de la France
    
    
  • Les notes scolaires

    Suppression des notes à l'école primaire ? Halte au délire égalitariste !


    carl-lang1.jpgCommuniqué de presse de Carl Lang, président du Parti de la France

    Alors que l'éducation nationale est en proie aux conséquences dramatiques pour les élèves des délires pédagogiques issus de l'idéologie soixante-huitarde et de la submersion migratoire, conduisant à une baisse effroyable du niveau scolaire et une indiscipline chronique, des habituels zélateurs de l'utopie égalitariste réclament la suppression des notes à l'école élémentaire.
    La raison invoquée serait le soi-disant traumatisme subi par les élèves du fait du système actuel de notation.

    Le Parti de la France dénonce cette nouvelle  revendication ubuesque émanant, comme toujours, de pseudo-intellectuels irresponsables totalement déconnectés de la réalité scolaire et au service d'une idéologie égalitariste et subversive.

    Le Parti de la France est au contraire favorable au retour de la promotion de l'excellence et du mérite dans le système éducatif ainsi qu'au recadrage des missions de l'école qui doit se cantonner à l'instruction publique et à la transmission du savoir sans tenter de se substituer à l'éducation parentale.

    Le Parti de la France souhaite également supprimer l'aberrant collège unique, instaurer le libre choix de l'école, démarxiser l'enseignement et rétablir l'autorité du corps enseignant dans une France, par ailleurs, libérée de la colonisation migratoire.

  • la croix ou le croissant?

    Le croissant à la place des croix

    croix_de_pharmacie_1.jpg« Paris-Beurs-Cités » association maghrébine, qui se présente comme « non confessionnelle », a adressé une lettre au Maire de Paris, Bertrand Delanoé afin de demander que soient progressivement supprimées les enseignes en forme de croix des pharmacies.


    Mme Ilda Vrospinos, conseillère technique du Cabinet du Maire, s’est  
    empressée de répondre que la demande sera examinée avec la plus  
    extrême attention car le Maire de Paris a pris l’engagement du «  
    vivre ensemble » et qu’il est donc très attentif à la bonne entente  
    entre les diverses communautés. Cette demande rejoint ses  
    préoccupations car il est pleinement conscient du caractère néfaste  
    de certains anachronismes.

    « Radio-Beurs-Cités » estime que ce symbole religieux ostentatoire,  
    vestige d’une époque révolue où la religion catholique était  
    omniprésente en France, est susceptible de heurter la susceptibilité  
    des croyants non chrétiens mais également des personnes non ou  
    antireligieuses et contrevient gravement au principe républicain de  
    laïcité alors que la crise économique accroît les risques  
    d’affrontements intercommunautaire (cela ressemble à une menace  
    sérieuse presque à une déclaration de guerre !!) car les enseignes  
    peuvent être ressenties comme une forme de discrimination voire même  
    comme une provocation.

    Commentaire: Il ne semble pas que, jusqu’à ce jour, aucune communauté  
    ni religion, n’ait ressenti ces enseignes commerciales comme une  
    discrimination ou une provocation. On sait déjà que certains pays  
    refusent la "Croix Rouge"...préférant le "Croissant rouge"!...

    En France, chaque jour, insidieusement, le ver pourrit le fruit de  
    l’intérieur, jusqu’au moment où il tombera mûr!...  Les Croix seront  
    alors remplacées par les Croissants et les églises par des mosquées.

     

  • Immigration

    En 2066, les Blancs seront minoritaires en Grande-Bretagne





    Les Blancs seront minoritaires en Grande-Bretagne à partir de 2066, c'est du moins ce qu'affirme le professeur David Coleman, enseignant spécialiste des migrations et de la démographie à l'université d'Oxford. Le professeur à affirmé que si les flux migratoires actuels ne sont pas stoppés, les Blancs seront bientôt considérés comme une minorité en Grande-Bretagne.

    Selon l'Office national de la statistique, le nombre d'immigrés arrivant en Grande-Bretagne est environ de 180 000 par an. A ce rythme là, la proportion de la population blanche d'origine britannique passera de 80 à 59% en 2051. Dans le même temps, la population blanche d'origine immigrée représentera non plus 4 mais 10% de la population totale. La part des minorités ethniques devraient passer dans le même temps de 16 à 31% de la population totale.

    Le professeur estime que sur la base de ces estimations la population blanche ne représenterait plus que 45 millions de personnes en 2051. Cela représentera un "énorme bouleversement sur l'identité nationale et sur les plans culturels, politiques, économiques et religieux." A ce titre, le spécialiste a proposé une recommandation au gouvernement visant à plafonner le nombre d'immigrant qui arrivent au Royaume-Uni.

    Ce problème soulevé par cet universitaire réputé n’est, hélas, pas une donnée exclusivement britannique.

    Pierre de Bellerive





  • Camping

    Alors que les responsables politiques de l'agglomération de Lille achètent aux frais du contribuable des MOBIL HOMEpour donner un abri aux roms à l'année, voici que dans la commune de Divion la Maire veut fermer le camping où résident des  familles Françaises à l'année car ils n'ont pas d'autre choix ni les moyens de se loger autrement!

     Marc  Philippe Daubresse ainsi que MARTINE AUBRY, FAVORABLES  à ces villages pour les roms, DROITE COMME GAUCHE, font un appel à une immigration importante.

    Mais pendant ce temps , nos Français, cet hiver, connaîtrons pour cetains une triste fin

    Français, il est temps de vous reveiller!

  • Indigènes

    LETTRE OUVERTE DE ROGER HOLEINDRE ( Président du Cercle National des Combattants ) à M. Jamel Debbouze et ses amis Acteurs et Cinéastes

    200px-200109_Roger_Holeindre_153
    ROGER HOLEINDRE PRESIDENT NATIONAL DES COMBATTANTS





     

     

    A propos du film « Indigènes » de M. Rachid Boucharreb

     

     

     

     

    Messieurs…

     

     

    Vous avez presque tous la double nationalité. En grande majorité néanmoins, vous êtes nés en France…
    Vous avez acquis des métiers prestigieux, en France, et pour certains d’entre vous, vous avez fait fortune… en France.

     


    Alors, une question lancinante m’obsède jour et nuit : Vous êtes bien ici de votre plein gré ? Personne ne vous a obligé à venir chez nous ? Et personne ne vous empêche de repartir ? Si vos parents ont cru bon de quitter leur pays d’origine pour s’installer sur le territoire français, c’est bien parce qu’ils savaient que leur vie, dès lors, et celle de leurs enfants, seraient meilleures ici qu’outre Méditerranée ?

     

     

     
    Alors, dans vos films, pourquoi cette hargne, cette volonté constante de vouloir “touiller” le pus des plaies de notre Histoire, en faisant toujours porter le principal des fautes par la France ?
    Dans le film « Indigènes », tout n’était pas mauvais, mais l’esprit était faux. Vous avanciez comme argument “massue” le fait que la retraite de ces soldats était ridicule.

     

     

     

    C’est vrai : Mais elle l’est pour tous les soldats, car il y a la retraite du combattant… et la retraite pour 15 ans de service minimum. Elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre. A titre d’exemple : Moi, j’ai été résistant, j’ai fait 3 séjours de guerre en Indochine, plus
    l’Algérie. Je suis médaillé militaire, j’ai plusieurs citations ; j’ai été 2 fois blessé au combat, et je touche 212,19 € de pension tous les 6 mois, soit environ 35 € par mois, et je n’ai même pas la Légion d’Honneur !

     

     


    Les troupes Nord africaines n’ont jamais été « de la chair à canons » comme vous voulez toujours le laisser entendre.
    Vous oubliez sciemment les 170 000 pieds-noirs qui, avec les indigènes, presque tous volontaires, composaient l’Armée d’Afrique. Les unités d’élite “blanches” ont payé plus que le prix du sang et de l’honneur.

     

     

     

    Vous n’êtes pas sans savoir que, le 7 février 2010, le Parlement algérien a déclaré qu’il allait faire adopter une proposition de loi, “criminalisant” les 130 années de présence française en Algérie. Le sieur Bouteflika compte pour cela demander des milliards d’euros de dédommagement à la France, avec en plus… des excuses…de la repentance…le reniement de tout ce qui fut notre passé.

     

     

     


    En voilà assez ! Il vous faut donc savoir quelle est votre position quand la France est ainsi attaquée, bafouée.
    Il vous faut, que vous le vouliez où non, choisir votre camp ! Vous ne pouvez pas… être ici… et là-bas, tout du moins en paroles ! Le dernier film de M. Rachid Bouchareb, « Hors La Loi » commence, lui, par des erreurs
    flagrantes, des oublis, des affirmations qui sont des contrevérités historiques. Ce monsieur sait ce qu’il fait, ce qu’il dit.

     

     

     

    Ne déclarait-il pas le 21 juin 2009 au journal El-Watan à Alger… vouloir « rétablir la vérité historique » et ainsi… « déballer tout » à travers ce long métrage de 2h30, dont 25 minutes seraient consacrées aux évènements
    du 8 mai à Sétif et Kerrata (Oui 25 minutes !).

     

     

     

    Or à Sétif, tout a commencé par des mini échauffourées, des défilés
    revendicatifs, et ce dès le 1er mai 1945. Tout avait été programmé par le congrès des « Amis du manifeste algérien », car le FLN n’existait pas alors.

     

     

     

     
    De marche pacifique en marche… de la dignité, tout a basculé dans le drame avec les tueries et les atrocités, le 8 mai 1945, et cela au nom du Djihad, aux cris de « Á bas la France », « Vive l’indépendance ».

     

     

     


    > Le commissaire de police Oliviéri, débordé, jeté au sol par les émeutiers, a tiré en l’air pour se dégager. En l’air ! Pas dans le tas ! Ce qui transpirait alors c’était la haine du roumi mise au goût du jour par la radio du Caire depuis des semaines. Cela donna des scènes de violences inouïes, de mutilations effroyables, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants en ce jour de fête de la Victoire, au milieu des hurlements hystériques et des “youyous” des femmes.

     

     

     

    C’était la folie ! Jusque dans les maisons envahies… les Européens furent éventrés, émasculés, les femmes et les fillettes violées ! Les bébés découpés en morceaux à la hache ! Dans la foulée, aux 400 Européens dont
    300 femmes et enfants massacrés, s’ajoutaient déjà 800 musulmans, connus pour leur amour de la France, dont de nombreux anciens combattants forcés d’avaler leurs médailles !

     

     

     

    Oui, la réaction des civils fut anarchique et sanglante, mais n’était-ce pas ce que voulaient les instigateurs de la révolte ? Car ils étaient seuls !

     

     

     


    Á cette époque, l’Algérie était presque totalement dépourvue de troupes. Dans les jours qui suivirent ce furent en partie des unités musulmanes en formation qui rétablirent l’ordre, alors qu’ailleurs, souvent, des ouvriers arabes sauvaient leurs patrons. Quand l’armée intervint en plus grand nombre, 10 000 armes furent récupérées !

     

     

     


    Voilà messieurs, les vérités que votre film escamote ! Si vous désirez la liste, les massacres que par la suite le FLN perpétua, bien souvent sur des musulmans qui refusaient de renier la France, je me tiens à votre disposition pour ce faire. En voici déjà quelques exemples… El Halia… hommes, femmes, enfants, débités à la hache, le 20 août
    1955, rien que des ouvriers, des mineurs, chrétiens et musulmans. Des bébés cloués sur les portes des granges avec des pioches. Le massacre de Palestro le 18 mai 1956, où des appelés tombés dans une embuscade ont été non seulement tués, c’était la guerre, mais mutilés, les yeux crevés, le sexe tranché mis dans la bouche, le ventre ouvert. Le massacre de Melouza, le 28 mai 1957, où toute la population musulmane de la Mechta-Kasba fut exécutée par le FLN, 300 cadavres et 150 blessés, du seul fait qu’ils appartenaient au MNA, mouvement politique concurrent, mais “nationaliste”.

     

     


    Les noms de tous ces lieux où furent perpétrés des attentats horribles restent gravés dans les mémoires de tous les pieds-noirs, de tous les musulmans qui servirent la France, de tous les soldats qui firent leur devoir ! C’est-à-dire tous ceux que le dépravé ministre Frédéric Mitterrand, ose traiter, dans Le Parisien, de nervis d’extrême
    droite… une saloperie de plus lancée à la mémoire de nos soldats!

     

     

     

    Ajoutant que ce film n’est pas historique, mais une fiction ! Mes souvenirs, eux, ne sont pas une fiction ! J’entends encore comme une longue litanie, au milieu des corps déchiquetés baignant dans des mares de sang, des pieds, des jambes, des bras, des têtes, des tripes… étalées partout… éclaboussant les murs… les cris et les pleurs de gens du peuple, hébétés, hommes rudes en pleurs, gamines mignonnes dans leur robe de bal, devenant folles de douleur !

     

     

     


    Rendons donc hommage à toutes ces victimes innocentes que vous et vos amis oubliez… du stade municipal d’Alger, du stade d’El-Biar, du casino de la Corniche, du Clos Salembier, d’Hussein-Dey, de la Redoute, de la Casbah et de tous ces quartiers d’Alger qui virent périr des centaines de martyrs.

     

     

     


    Il aura fallu que la télévision française ose (et elle a osé) donner une tribune à toutes ces poseuses de bombes.
    Certaines vivent chez nous, en France, comme vous messieurs, mais aucune d’elles n’a fait preuve du moindre regret, du moindre remord, ne serait-ce que vis-à-vis du piètre résultat, du calamiteux résultat de l’INDÉPENDANCE
    ALGÉRIENNE.

     

     

     

    Qu’ont donc fait les dirigeants algériens de l’Algérie prospère… que De Gaulle leur a donnée… avec en plus, en prime, le Sahara, son gaz et son pétrole… qui n’ont jamais, jamais, été algériens.

     

     

     

    Le remerciement fut le massacre de 100 000 harkis… soldats français, et l’enlèvement de milliers d’Européens, dont certains seraient,
    aujourd’hui, toujours vivants.
    M. Bouteflika ose comparer la présence française en Algérie à l’occupation allemande en France !

     

     

     

    A ma connaissance, au départ des troupes du Reich, 5 millions de Français ne sont pas partis s’installer en Allemagne. Cherchez l’erreur !

     

     

     

     
    Pour mes amis et moi-même, la guerre d’Algérie est terminée, le peuple algérien est indépendant… les problèmes de
    l’Algérie sont ses problèmes.
    Si nous refusons la repentance, nous refusons aussi qu’il soit dit et écrit que cette guerre, que notre armée a
    gagnée militairement, fut un combat sanglant entre l’armée française et la totalité de la population d’Algérie.
    Cela est faux ! Comme le reste !
    Messieurs, je ne vous salue pas, je vous plains.

     

     

    Roger Holeindre Président du cercle des combattants



    Images

  • Vous avez dit remaniement ?

    Remaniement gouvernemental : tout ça pour ça...

     

    Les Français n'ont strictement rien à attendre de ce "nouveau" gouvernement qui n'a évidemment pas pour mission de résoudre les problèmes que sont la colonisation migratoire, l'insécurité, l'islamisation, le chômage, la chute vertigineuse du pouvoir d'achat, la dénatalité, etc. L'objectif primordial étant de préparer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.
     

    Avec ce remaniement ministériel, annoncé de trop longue date, le président de la République continue de détricoter ce qu'il avait entamé en début de quinquennat : l'ouverture, la diversité et le centre en font les frais. Et comme le ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, qui avait permis de capter des voix de la droite nationale en 2007, passe à la trappe, Nicolas Sarkozy se rogne les ailes, et sur sa gauche, et sur sa droite. Par ailleurs, on sait déjà que le bouclier fiscal, créé pour ne pas avoir eu le courage de supprimer l'ISF, va disparaître dans les prochains mois, on peut penser que toute ressemblance, entre Sarkozy printemps 2007 et Sarkozy automne 2010, serait fortuite. Ainsi va la France, comme un bateau ivre, tirant des bords carrés, face au vent de la crise, pour tenter de retrouver une croissance créatrice d'emplois.

    La seule petite interrogation maintenant est de savoir si le prochain Conseil des Ministres, ce mercredi 17 novembre, conformément à l'article 49 de la Constitution, autorisera le Premier ministre à engager sa responsabilité devant l'Assemblée nationale sur son programme ou sur une déclaration de politique générale. 

    Si ce n'est pas le cas, les Français auront parfaitement compris qu'il s'agit d'un remaniement dans la continuité !

  • Racisme anti catholique

    France : les musulmans en guerre contre les catholiques?

    Lu cet article qui, cherchant par endroit à rester dans les pas du politiquement correct en "ne stygmatisant pas la communauté musulmane", a le mérite d'exister :

    Prof "Les actes anti-catholiques, commis par des « jeunes » de culture musulmane, se multiplient en France malgré l’attitude particulièrement conciliante de l’Église française. Doit-on voir dans ces agressions et profanations une forme de racisme anti-catholique de la part de la communauté musulmane ?

    La France a longtemps été un modèle de cohabitation entre les cultures et les religions. Mieux, un exemple de vivre-ensemble entre les trois religions du Livre. Les actes de dégradation commises régulièrement (et en constante hausse) contre des lieux de culte catholiques remettent en cause cette situation (...)

    Monseigneur Cattenoz, l’archevêque du diocèse d’Avignon, où une église a failli être incendiée la semaine dernière, ne dit pas autre chose. « Je constate que lorsqu’on tague une mosquée, le président de la République se déplace… Ici je trouve qu’on réagit… mollement ». 

    Si les vrais Musulmans, pratiquants et sincères, n’ont évidemment rien à voir dans ces attaques inter-religieuses, il n’en demeure pas moins que ce sont leurs fils et leurs neveux qui les commettent. Les dignitaires religieux et les notables des communautés musulmanes ont le devoir de gérer l’agressivité de leurs progénitures. Au risque de voir la situation dérape beaucoup plus loin encore… 

    Les Musulmans français n’ont rien à gagner à lancer une guerre de religion contre les Catholiques. Les deux religions peuvent et doivent vivre en bonne intelligence. Mais comme le disait le Pape cette semaine, les Catholiques sont aussi en droit d’attendre une certaine « réciprocité » de la part de leurs frères musulmans".

    à Paris.

    Michel Janva 
     
     
     
     
     
     

  • Aides sociales

    COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG
    PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE


    Appauvrissement des Français : la conséquence du mondialisme économique et de la submersion migratoire

    Alors qu'un rapport du Secours Catholique révèle, sans surprise, que les Français sont de plus en plus pauvres, on constate que de plus en plus d'actifs aux faibles revenus et aux contrats précaires sont en situation d'insécurité économique et sociale et vivent de plus en plus difficilement.

    Cette situation est directement imputable à la politique libéral-mondialiste des gouvernements qui, depuis des décennies, ont ouvert nos frontières économiques, sacrifié nos emplois au nom du libre-échange, favorisé les délocalisations industrielles pour satisfaire les multinationales, bradé notre souveraineté au profit d'une Union Européenne soumise aux intérêts du cartel mondial des banques.

    A cette trahison économique et sociale, s'ajoute la submersion migratoire de notre pays, ininterrompue depuis plus de 30 ans, entraînant un insurmontable parasitage des prestations sociales et familiales, la destruction de l'identité et de l'unité nationales ainsi que la négation des droits prioritaires du peuple français.

    Les Français les plus pauvres sont abandonnés, méprisés et culpabilisés par une classe politique ethnomasochiste et ce, au profit de toutes les communautés pourvu qu'il ne s'agisse pas de la communauté nationale.

    Afin de sortir la France et les Français de cette crise économique et sociale, Le Parti de la France est favorable à :
    - L'exclusivité nationale pour l'ensemble des aides sociales et familiales ;
    - L'inversion des flux migratoires extra-européens ;
    - Le rétablissement de frontières économiques nationales et européennes ;
    - La préférence nationale puis européenne à l'embauche ;
    - La taxation des marchandises produites hors d'Europe ;
    - La réindustrialisation de la France grâce à une politique basée sur le patriotisme économique.
     

    ----