Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Violences urbaine

    Violences : la peur a changé de camp !

    3 policiers de Grenoble menacés de mort

    demandent leur mutation

    La France est en état de guerre. Les bandits et les voyous ont pris les armes, imposent leurs lois aux Français ainsi qu' à la police et sèment la terreur dans certaines villes ou cités en France.

    Hier, voyous-délinquants, aujourd'hui, ils sont devenus hyperviolents et sont tombés dans le grand banditisme. Ils veulent tuer et parfois tuent.

    Les policiers, première cible de ces casseurs, braqueurs et tueurs de flics, ne peuvent que subir et constater cette escalade de haine et de violences :

    «On glisse vers un système mafieux, avec des territoires contrôlés par des voyous prêts à tuer des policiers pour venger l'un des leurs» :  Patrice Ribeiro, du syndicat Alliance.

    «La volonté de tuer est là.»  : Thierry Clair, du syndicat Unité Police.

    Comment peut-on accepter cela ? C'est inadmissible ! Et que font Sarkozy et son gouvernement ? Rien. Si, ils gèrent leur politique de "com". Ainsi jeudi, Sarkozy se rendra à Grenoble...entouré et protégé...

     Il est temps d'en finir avec les politiques "bobo", empreintes de bons sentiments et complaisantes à l'égard des voyous qui se succèdent  depuis 30 ans.

    Il faut maintenant donner au plus vite à la police les moyens en hommes et en matériels, afin de rétablir l'ordre,mais aussi et surtout l'autorisation et la possiblité d'agir sans craindre les mises en accusations, les procès en sorcellerie  ou les menaces de mort.

  • Bonnes vacances

    Ce blog sera arrêté momentanément pendant la période estivale

    Je vous souhaite à tous  de bonnes vacances.

    A bientôt.

  • Gel des salaires des fonctionnaires

    COMMUNIQUE DE PRESSE DE CARL LANG

    PRESIDENT DU PARTI DE LA FRANCE

     

    Gel des salaires des fonctionnaires : 

    L'Etat soumis à la finance internationale, apatride et anonyme, pratique la  répression sociale contre les Français



    La décision de geler en 2011 les salaires des agents de la fonction publique, qui vont dans le même temps voir leurs cotisations retraite augmenter de 3 points, aura pour effet d'appauvrir les nombreux fonctionnaires aux bas revenus sans pour autant remplir les caisses de l'État. Le gel des salaires aura pour effet le gel de la consommation et donc le gel de la croissance et des rentrées fiscales et sociales. Cette mesure qui vise essentiellement à rassurer la finance internationale est économiquement contre-productive et socialement injustifiable.

    Ce type de mesure, démagogique et inefficace, a pour objectif de masquer l'incapacité de nos gouvernants à sortir notre pays d'une crise économique et sociale qui n'en finit plus de frapper les Français, en particulier les classes populaires et moyennes, taxables et corvéables à merci.

    Si la fonction publique a besoin d'une réforme en profondeur, celle-ci ne peut se réduire à la diminution du nombre de fonctionnaires et au rognage de leurs traitements mais doit comporter une réorientation de leurs missions, notamment en matière de sécurité, de justice, de surveillance pénitentiaire et de défense nationale.

    Encore une fois, le gouvernement, plutôt que de remettre en cause la politique ruineuse et anti-sociale de l'immigration planétaire, la gabegie permanente dont il se rend coupable et les politiques commerciales destructrices de l'Union Européenne, préfère s'en prendre à la France qui travaille et qui doit subir les conséquences dramatique de son incurie et son incompétence.


  • Inauguration d'une mosquée

    Communiqué du m n r

     

    François Fillon apôtre de la dhimmitude !

    François Fillon, Premier ministre, a inauguré le lundi 28 juin à Argenteuil une mosquée de 3000 mètres carrés avec minaret. « Un signe fort », comme on dit, quelques mois après le débat contesté sur l’identité nationale et moins d’une semaine avant le 6 juillet : début de l’examen par les députés du projet de loi sur l’interdiction du voile intégral !
    Il ne s’est guère montré gêné par la présence de femmes, même d’une fillette portant le foulard islamique. Donnant dans les clichés du politiquement correct, il a déclaré : « Le drapeau français est assez large pour accepter chacun dans ses différences » !!!
    Répondant aux revendications de Mohammed Moussaoui, ( président du Conseil français du culte musulman) il a promis de doubler l’augmentation des mosquées comme celle des carrés confessionnels dans les cimetières.

    Fait sans précédent, grave entorse à la laïcité, c’est la première fois sous la cinquième République qu’un premier ministre inaugure une mosquée .

    Le MNR déplore le comportement de dhimmitude du Premier ministre, comme sa naïveté assurant que la réalité de l’islam de France est « celle de paix et de dialogue » Dans la volonté d’apaiser les musulmans de France, il ne montre que sa faiblesse et sa méconnaissance de l’islam.

     

    -----